25
févr.
2009

Mieux que la DG, sur le site FOAMDM nous proposons un CHAT pour TOUTE la journée !

0
Mieux que la DG, sur le site FOAMDM nous proposons un CHAT pour TOUTE la journée !

Le CHAT est maintenant terminé , mais à la demande générale, nous laissons en ligne la jolie illustration ci-dessous:




Chat
24
févr.
2009

4 eme proposition de la DG quant aux négociations salariales.

0
La direction a adressé par Email aux DS, la proposition suivante hier après-midi:

"...
En conséquence, nous proposons d'une part, d'au moins compenser la totalité de l'inflation pour tous les salaires inférieurs à 1500€ en accordant 45,75€ d'augmentation (soit 8 points) et d'autre part, d'élargir cette augmentation mensuelle à l'ensemble des salariés.

Cette proposition est faite sans réserve.

Cordialement,

La Direction générale"




Pour rappel de l'historique, nous sommes passés de 40 € pour 21 personnes (proposition N°1) à 45 € pour tous (proposition N°4) en passant par 40 € pour la moitié du personnel (proposition N°2) et 40 € pour tous (proposition N°3).
De son côté, FO n'a pas varié et a maintenu depuis octobre dernier sa revendication d'augmentation de l'ensemble des salaires selon l'inflation INSEE (+2.8%). Après calcul nous avons déterminé que cette revendication était équivalente (en valeur) à 11 points pour tous.
La proposition de la direction (8 points) étant assez significativement inférieure, la probabilité de parvenir à la signature d'un accord est très faible. Cependant les adhérents sont actuellement consultés et s'expriment avant de déterminer la position que nous tiendrons demain à 15h30, lors de la prochaine réunion DG/DS...
A suivre.

23
févr.
2009

Appel du 19 mars

0
COMMUNIQUÉ DATÉ DU LUNDI 23 FÉVRIER 2009



> APPEL DU 19 MARS 2009


Appel des organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA

La forte mobilisation du 29 janvier a conduit le président de la République à annoncer à l’occasion de la rencontre avec les partenaires sociaux, le 18 février, une légère inflexion sociale à son plan de relance.

En réponse à une partie des revendications avancées par les organisations syndicales, des mesures sont annoncées, des processus de concertation sont proposés sur le partage de la valeur ajoutée et des profits, un fonds d’investissement social est programmé.

Les organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA considèrent que les mesures sont trop parcellaires pour modifier le cap économique de la politique gouvernementale. Par ailleurs le Président a refusé catégoriquement d’augmenter le SMIC, de modifier sa politique d’emploi dans les fonctions publiques et de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires… À cela s’ajoutent l’attitude dogmatique du patronat et son refus d’assumer ses responsabilités.

La crise nécessite des réponses d’une toute autre portée. Les effets de la crise économique et financière s’accentuent et accroissent les inquiétudes des salariés. La recrudescence des suppressions d’emploi, d’utilisation du chômage partiel, contribuent à amplifier la récession et pèsent lourd sur le pouvoir d’achat qui se dégrade.

Tout ceci conduit les organisations syndicales à poursuivre la mobilisation. Elles appellent à poursuivre les actions engagées dans les secteurs professionnels. Elles confirment la journée de mobilisation interprofessionnelle du 19 mars 2009 qui donnera lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays.

En prolongement de leur déclaration commune du 5 janvier 2009, elles appellent leurs syndicats et les salariés, les demandeurs d’emploi, les retraités, à faire entendre au gouvernement comme aux responsables patronaux et employeurs leurs revendications:

- défendre l’emploi privé et public,

- lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales,

- exiger des politiques de rémunération qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités,

- défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale, des services publics de qualité

Elles expriment leur solidarité et leur soutien aux salariés des DOM et à leurs organisations syndicales et appellent gouvernement et patronat à répondre positivement aux revendications posées.

Elles conviennent de se réunir à nouveau le 20 mars 2009 à 8h00.
19
févr.
2009

Suites du mouvement...

Posted by foamdm
0
Tractfo
17
févr.
2009

Cadres et Managers du 6 février: citation

0
"Le rang ne confère ni privilège, ni pouvoir. Il impose des responsabilités".

Citation de Louis Armstrong reprise par Patrick Jacquot dès l'ouverture de la journée "cadres et managers" du 6 février, sans doute pour rappeler à certains la nature intrinsèque de leur fonction, comme la Mutuelle dispose elle-même de ces "qualités intrinsèques sur lesquelles s'appuyer pour aborder 2009 avec sérénité"...

Mais Louis Armstrong a dit aussi "En grande partie, ce que nous appelons management consiste à compliquer le travail des autres". A méditer, donc!

Compte rendu de la réunion du 14.02.2009

Posted by stephane
0
"chronique d'une Saint Valentin pas comme les autres"


Avant de passer au résumé du Conseil, consacré en grande partie au bilan 2008, nous allons immédiatement mettre fin au suspense qui tient en haleine toute la mutuelle depuis l'exposé des chiffres au Corum :

Pour parvenir à faire passer la société d'un déficit prévu de 6M€ à un excédent de 1.3M€ notre sémillant PDG a-t-il: truqué les comptes?, découvert le secret du roi Midas?*, ou bien percé le mystère de la multiplication des petits pains cher à Jésus-Christ?....

Eh bien la réponse est non!


Il est maintenant temps de vous exposer le bilan afin que vous puissiez comprendre ce qui nous a mené à ce "fameux" résultat.

Production: Malgré le travail exemplaire des salariés (record de production de la mutuelle) nous ne parvenons pas à faire le chiffre d'affaire escompté. Résultat nous ne sommes qu'a 90%** des AFN prévues et nous accusons un retard final de CA de 4.22%.

Finances: La crise mondiale étant malheureusement bien installée nous enregistrons pour la première fois une perte financière (moins values latentes) au lieu des bonis prévus au budget.
Concrètement nous pensions que nous allions gagner plusieurs millions d'euros sur les marchés financiers et nous nous retrouvons avec plusieurs millions d'euros de perte.

Frais généraux: Nous constatons une très légère amélioration des frais généraux par rapport à l'anticipé (économie d'environ 1.3% du budget) mais ceux-ci restent encore en augmentation et à un niveau très élevé dans la mesure où ils représentent 37.70% de nos dépenses.

Sinistres: C'est la première explication de l'amélioration de notre situation. En effet alors que la sinistralité constatée à fin septembre était nettement au-dessus de celle figurant au budget (+9%) les trois derniers mois de l'année se sont soldés par une sinistralité en forte baisse ( -21%) ce qui nous a permis de clôturer l'exercice à peine 1% au-dessus du chiffre prévu.
En outre la baisse extrêmement significative de gros dossiers corporels a quasiment permis de doubler nos bonis sur les sinistres en cours.

Fiscalité: C'est l'autre explication du changement. Face à la crise financière notre gouvernement a décidé d'accorder le 15 décembre un certain nombre de mesures fiscales aux entreprises pour les aider à traverser cette épreuve. Ainsi la mutuelle c'est vue autoriser à récupérer une grande partie des sommes versées au titre de l'impôt sur les sociétés pour les exercices 2005 et 2006 (mesure appelée "carry back").
Cette mesure nous permet donc de redisposer de plusieurs millions d'euros ce qui place l'entreprise en position excédentaire.


Au final la mutuelle dégage un excédent légèrement supérieur à 1.3M€. Elle voit son ratio comptable progresser de l'ordre de 5% alors que son ratio économique diminue de 25%.

N.B: Il est important de noter que le résultat avant impôts étant déficitaire les salariés ne pourront donc pas prétendre à un intéressement.



En conclusion, si nous nous réjouissons de clôturer l'année de façon excédentaire plutôt que sur un déficit abyssal, il convient néanmoins de nuancer la situation de l'entreprise que suggère ce bilan.
En effet nous sommes loin de partager la vision de notre PDG qui a conclu le sujet en exprimant sa satisfaction de voir un bilan sur le fond conforme à nos attentes...

D'une part parce que ce résultat ne doit pas masquer le fait que notre chiffre d'affaire est très inférieur aux attentes (-4.22%) alors que nos frais généraux sont beaucoup trop élevés (37.70%) malgré une légère baisse de la masse salariale.

D'autre part parce que ce résultat s'appuie uniquement sur un coup de pouce fiscal et sur une sinistralité automnale exceptionnellement basse. Alors que l'exposé rapide de la situation à fin janvier 2009 a montré que le marché continuait sa récession et que nous accusions déjà un léger retard de CA.

Enfin sur un plan purement salarial, parce que la direction générale continue de nous refuser la compensation du pouvoir d'achat au motif que les résultats seront catastrophiques alors que l'analyse de la chronologie des événements économiques montre clairement qu'elle savait que nous ne serions que très peu déficitaire voir excédentaire...et qu'elle nous ment donc depuis plusieurs semaines dans le respect des valeurs qui sont les sienne!.
Ce manque de considération à notre égard vous montre combien il est important que nous soyons mobilisés et que nous nous battions pour éviter de perdre notre pouvoir d'achat!





*Le roi Midas avait la capacité de changer tout ce qu'il touchait en or.

**Afin d'éviter la diffusion de données sensibles nous communiquons uniquement les chiffres sous la forme de pourcentage.





11
févr.
2009

Quelques dates...

0
Quelques dates... N€go$ : Alors que les DS prennaient leurs dispositions afin d'assurer une présence dans l'entreprise durant les vacances scolaires (zone A) afin de finaliser les discussions, nous apprenons que la prochaine réunion de négociations salariales aura finalement lieu le 25 février à 15h30. Pour l'instant, aucune nouvelle proposition n'a été adressée par la direction. Encore un effort et nous pourrons peut être dépasser le record de 2008: pour mémoire une dernière réunion de négociations salariales avait été organisée le 8 avril, et à ce jour (11 février 2009) aucun PV d'accord ou de désaccord n'a encore été signé pour rendre compte des discussions de 2008........... CE: Ordinaire le 27 février DP de février: ??? CA: 14 février (toute la journée) 26 février (en soirée) Manifs et Grèves: 19 mars (pour ma fête: St Joseph=St Josy) A la demande générale, rions un peu de la crise :
10
févr.
2009

INTERESSEMENT 2008 : BAD NEWS

0
INTERESSEMENT 2008: BAD NEWS !


De nombreux salariés s'interrogent quant à l'éventuel versement d'un intéressement en juin prochain. En effet, la nouvelle d'un résultat supérieur à 1 million d'euros s'est répandue rapidement et pouvait entrainer cette supposition.

Malheureusement, nous vous précisons qu'il est inutile d'attendre le versement d'un intéressement 2008. En effet, le résultat avant intéressement et impôts est déficitaire. Ce qui ne permet logiquement pas le versement d'un intéressement. Ce sont les impôts qui, en rétrocédant 2.5 millons, créent le résultat définitif de l'année.
10
févr.
2009

COMMUNIQUE INTERSYNDICAL DU 9 FEVRIER 2009

0
Communiqué du lundi 9 février 2009
Communiqué commun des organisations syndicales CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNSA




L’intervention télévisée du Président de la République a été marquée par la force de la mobilisation du 29 janvier. Cependant les organisations syndicales CFDT, CFTC, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA considèrent que les réponses apportées jusqu’à présent restent loin des attentes et des exigences portées par la mobilisation du 29 janvier et leur déclaration intersyndicale du 5 janvier.

L’annonce d’une réunion des partenaires sociaux le 18 février avec la formulation d’un certain nombre de pistes constitue un élément important. Mais malgré un changement de ton le Président de la république maintient pour l’essentiel ses orientations en matière de politique économique et sociale.

Les organisations syndicales attendent de la réunion du 18 février que le gouvernement apporte des réponses concrètes et engage les discussions nécessaires à l’ensemble des revendications de la déclaration intersyndicale. Elles attendent également que le patronat prenne ses responsabilités.

C’est pourquoi les organisations syndicales estiment indispensable de maintenir la pression dans l’unité d’action. Elles appellent à poursuivre les actions engagées dans les secteurs professionnels et les entreprises et à prendre toutes les initiatives pour construire les mobilisations nécessaires.

Elles décident d’une nouvelle journée d’action interprofessionnelle le 19 mars. Elles se retrouveront le 23 février pour évaluer les résultats de la réunion du 18 février et préciser le sens, le contenu et les modalités de cette journée sur la base de leur déclaration intersyndicale du 5 janvier :

- Donner la priorité au maintien des emplois dans un contexte de crise économique.

- Améliorer le pouvoir d’achat, réduire les inégalités dans les politiques salariales.

- Orienter la relance économique vers l’emploi et le pouvoir d’achat.

- Préserver et améliorer les garanties collectives.

- Réglementer la sphère financière internationale.
06
févr.
2009

Négociations: bientôt la fin !

0

Négociations : bientôt la fin !
Vous le savez, les négociations salariales touchent à leur fin. La DG doit présenter sa proposition définitive dans les prochains jours.

Dans le prolongement de notre forte mobilisation du mardi 9 décembre (parking bât 3), et lorsque nous connaîtrons cette dernière offre, nous proposerons à la CGT et au GAE de réunir, à nouveau, le personnel. Nous pourrons alors échanger des informations, débattre et éventuellement prendre ensemble des décisions.

Bon week end à tous.

.

Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]

Derniers messages


Aucun message actuellement