Brèves

Brèves Parce que ça n'arrive pas qu'aux autres :(
Message de la confédération FO du 27 janvier 2014:
LE BURN OUT EST UNE MALADIE PROFESSIONNELLE
La confédération Force Ouvrière soutient l’appel pour une reconnaissance du syndrome d’épuisement dit «burn out» au tableau des maladies professionnelles.

Force Ouvrière dénonce depuis de nombreuses années les organisations du travail générées par des critères de rentabilité, des méthodes d’évaluations individuelles des performances, les cadences effrénées, la destruction massive des emplois et les conditions de travail délétères qui portent atteinte à la santé physique et mentale des salariés toutes catégories confondues.

L’étude présentée par le cabinet Technologia démontre sans ambiguïté l’urgence à agir pour prendre en compte les affections psychiques, très difficilement reconnues aujourd’hui par la Sécurité sociale.

Aujourd’hui pour que la qualité de vie au travail ne reste pas un simple slogan, que les travaux à venir sur le futur plan santé au travail aillent au-delà d’un simple recueil de bonnes intentions, Force Ouvrière revendique que le COCT dans ses travaux de l’année 2014 s’empare du sujet des affections psychiques et qu’elles soient reconnues comme maladies professionnelles.
foamdm op lundi 27 janvier 2014 - 18:08:35
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT ! URGENT !
Abondement 2013


ATTENTION, si vous ne l'avez pas encore fait, nous vous conseillons vivement de vous dépêcher pour verser 100 € sur votre PEE (ou PERCO) afin de bénéficier d'un abondement de 184 € nets par l'Entreprise.
Dans quelques jours il sera trop tard !
foamdm op jeudi 12 décembre 2013 - 17:34:26
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves Pour les curieux qui ne sont pas au siège
Que vous soyez salarié du réseau, en vacances, en arrêt maladie, en congès individuel de formation, en maternité, en congès parental ou autre, vous avez peut être envie de voir à quoi devrait ressembler "Mutopia" fin 2015.
Une maquette a été réalisée et se trouve actuellement à l'accueil des bâtiments 1 et 2, rue de la Croix Verte.


Muto1
Muto2bis
foamdm op mardi 30 juillet 2013 - 10:19:17
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves ah, quand même...
30ansb

Alors que la Mutuelle fête ses trente ans cette année, une importante majorité de représentants élus des sociétaires (RES) a choisi de prolonger le mandat d'administrateur de notre PDG, ce qui en portera l'étonnante durée en 2019 ... à 30 ans !


wink Un petit clin d'oeil à Léo Talou qui sort du Conseil d'Administration après 18 ans de mandat et qui compte de nombreux amis parmi nos adhérents FO, bonne route !
foamdm op vendredi 24 mai 2013 - 14:47:54
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves 1er mai 2013
Muguet



Bonne FETE DU TRAVAIL à TOUS !






















foamdm op mercredi 01 mai 2013 - 12:33:21
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves Humour vache ...
Boeufcheval
foamdm op vendredi 15 février 2013 - 16:01:05
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves Bon Retour
En cette fin d'année, nous saluons le retour de la section syndicale CGT à la Mutuelle et l'arrivée de Eric Moro à sa tête.

Noelcgt
foamdm op lundi 10 décembre 2012 - 22:23:36
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves Négo Annuelles, réunion N°2 le 5 novembre 2012
Lors de la réunion qui s'est déroulé hier, nous avons présenté et commenté la liste des revendications FO pour 2013 (cf. ci-dessous).
La direction a pris note de nos explications et a tenu a rappeler le contexte économique tendu et les difficultés à boucler le budget du prochain exercice.
Nos dirigeants vont maintenant chiffrer l'ensemble des demandes.

Prochaine réunion le vendredi 30 novembre.
foamdm op mardi 06 novembre 2012 - 10:20:53
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves M UTOPIE A
Une utopie peut désigner également une réalité difficilement admissible : en ce sens, qualifier quelque chose d'utopique consiste à le disqualifier et à le considérer comme irrationnel (source Wikipédia)


Selon notre sondage, plus de 80% de nos lecteurs ne souhaitent pas prendre part au choix entre les 4 projets présentés.

Est-ce à croire que la lecture de nos publications (et de celles des IRP) les a éclairés sur la situation ?
  • absence de consultation du CE et du CHSCT sur l'opportunité de déménager le siège social
  • choix du lieu d'implantation en opposition totale avec le désir de la majorité du personnel et sans respect des règles (cf. lettre de l' Inspection du Travail)
  • aucune ouverture de négociation sur le plan d'accompagnement au déménagement
  • justifications du projet variables et peu convainquantes
  • importance des risques économiques du projet
  • création tardive du sondage Mut@Mut postérieure au lancement du sondage FOAMDM

foamdm op mercredi 24 octobre 2012 - 09:45:03
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Brèves Lu dans le Journal des Employés et Cadres FO

NOUVELLE PROVOCATION DU GROUPE GENERALI
CONTRE NOTRE SYNDICAT FO : UN DÉLÉGUÉ SYNDICAL MIS À PIED
Michel Estimbre, Directeur au sein de l’UES Generali France Assurances, vient de signifier une mise à pied d’un jour à un délégué syndical FO.

Les faits sont en relation avec une restructuration de l’indemnisation au sein de Generali conduite par Gérard Bonnet, Directeur de l’indemnisation.

En juillet/août 2011, le Comité d’Etablissement a été consulté sur cette restructuration. Un débat important a eu lieu sur les effectifs, les élus et représentant FO luttant pour obtenir des effectifs suffisants. Ils obtiennent finalement un engagement limité pour un des services corporels pour lequel Gérard Bonnet reconnaît qu’il faudra 9 gestionnaires et non 7 comme indiqué précédemment.

Mais lors de la mise en oeuvre du projet, il n’y aura que 7 postes et en réalité 5,2 en ETP (équivalents temps plein).

Notre délégué syndical et le syndicat FO dans son ensemble, multiplient les protestations contre cette violation flagrante des engagements pris devant le Comité d’Etablissement. Pour les salariés concernés, les tensions sont grandes tant pour les gestionnaires que pour le management. La masse de travail ne peut pas être absorbée avec un effectif aussi réduit.
La Direction s’obstine et cela, même devant le CHSCT qui est consulté sur l’implantation physique pour… 7 gestionnaires au lieu des 9 annoncés.

Le conflit s’étend et prend une dimension nouvelle et les salariés s’interrogent à juste titre : à quoi sert le CE, à quoi sert le CHSCT si la Direction ne respecte pas ses engagements ? Y a-t-il encore des règles légales imposables à Generali ?

Enfin le 26 juin, le service concerné est réuni par sa Direction qui annonce que l’effectif sera augmenté de 2 personnes mais ces 2 personnes sont mutées depuis un service, lui-même surchargé.

Cependant, la responsable du service annonce cette nouvelle en se tournant vers notre délégué syndical pour lui dire : "vous devez être content". C’est donc en sa qualité de délégué qu’il répond que le syndicat FO ne peut se satisfaire d’une mesure
qui a été faite au détriment d’un autre service et il rappelle que FO revendique des embauches en CDI de salariés qualifiés pour faire face aux besoins, que l’effectif reste toujours insuffisant.
Cela fait l’objet d’une polémique dans laquelle notre délégué syndical répond fermement mais avec courtoisie, comme il en a toujours l’habitude.

Or, notre délégué est convoqué en entretien préalable à sanction le 6 juillet à 14 heures et est reçu par le Directeur de l’indemnisation, Gérard Bonnet, accompagné d’une salariée de la RH.

Pour ma part, en ma qualité de DSC FO chez Generali, j’accompagnais notre camarade.

Gérard Bonnet a exposé les reproches, tous relatifs à cette réunion du 26 juin 2012, accusant notre camarade d’avoir tenu des propos inadmissibles. Cette accusation est sans fondement. Il est également reproché à notre délégué, un refus de participer à certaines réunions professionnelles, ce qui est faux et n’a d’ailleurs pas été maintenu quand notre camarade a demandé des preuves de cette allégation.

J’ai été témoin de l’impossibilité, pour notre camarade, de s’expliquer sur les propos qu’il aurait tenus, Gérard Bonnet l’interrompant autoritairement et exigeant qu’il réponde par oui
ou par non aux accusations. J’ai été témoin du refus de Gérard Bonnet de prendre connaissance et même de prendre en main les documents que notre délégué avait préparés. Ces documents étaient des mails et lettres de remerciement de la
Direction, d’inspecteurs et d’agents pour son travail et sa contribution importante à l’efficacité du travail.

C’est Michel Estimbre qui signifiera à notre camarade une mise à pied d’un jour. Michel Estimbre n’a pas entendu notre délégué ni le syndicat FO. Il n’était pas présent à l’entretien.

Cette mise à pied est une provocation qui s’ajoute aux pressions permanentes que subit notre Syndicat FO dans cette entreprise.

Les syndiqués FO se souviennent de cette plainte pour diffamation engagée par GENERALI France ASSURANCES et Michel Estimbre qui avait conduit à ma mise en examen en 2009.

Rappelons le jugement de relaxe, aujourd’hui définitif, qui a été rendu par la Tribunal de Grande Instance de Paris le 10 novembre 2009. Il contenait cet attendu :

"Le prévenu [il s’agit bien de ma personne] avait donc en mains de nombreux éléments qui lui permettaient de s'interroger sur le comportement de la Direction de la Société ASSURANCES FRANCE GENERALI et spécialement de Michel ESTIMBRE à
son égard, et sur les objectifs qu'ils poursuivaient. Il pouvait y voir une tentative manifeste de déstabilisation et la liberté de ton reconnue à celui qui intervient dans le cadre d'une polémique syndicale l'autorisait, sur cette base factuelle démontrée [souligné par nous], à évoquer, en termes forts, la «pression inouïe» qui était exercée sur lui."

Depuis, cette pression inouïe s’est poursuivie sans relâche.

Notre syndicat FO a saisi l’inspection du travail sur une "base
factuelle démontrée".
Ces pressions ont pour objet de détourner notre syndicat FO de son action revendicative. Mais jamais nous ne renoncerons à jouer notre rôle de syndicat au service des
intérêts des salariés.
 Nous réclamons l’annulation de la mise à pied et le remboursement de la journée de salaire perdue.
 Nous maintenons nos revendications pour le service concerné de 9 gestionnaires qualifiés.
 Nous maintenons toutes nos revendications et, notamment, celle du maintien de tous les sites, de tous les emplois sur ces sites et d’embauches en CDI à temps plein pour faire face aux besoins.
Bitter


Jean-Simon BITTER
Secrétaire fédéral
Tél: 01 48 01 91 35
>>> email >>>



.
foamdm op jeudi 04 octobre 2012 - 09:19:00
Read/Post Comment: 0
 Version imprimable   créer un fichier pdf de cet article

Aller à la page  1 2 3 
Derniers messages

Aucun message actuellement

© FO Mutuelle des Motards