Réponse à l'Argus de l'assurance suite à l'article du 3 février 2012

mercredi 08 février 2012 - 15:51:19 Category: Négociations Posted by  foamdm Commentaires (0)
Aujourd'hui, nous avons adressé la lettre ci-dessous aux journalistes de l'Argus:
Aujourd'hui, nous avons adressé la lettre ci-dessous aux journalistes de l'Argus:

Réponse à l’Argus de l’Assurance, article publié le 3 février 2012.

La lecture de l’interview de M Rémi Guibal Directeur Général Adjoint de la Mutuelle des Motards nous amène à vous adresser la présente lettre. En effet, de nombreuses contre-vérités nécessitent d’être mises en lumière.


1. M Rémi Guibal met l’accent sur le dialogue social en évoquant le nombre de réunions organisées (7). Mais il oublie d’indiquer qu’au cours d’aucunes d’entre-elle, il n’a été recherché de compromis pour s’approcher des revendications portées par l’intersyndicale FO-SUD-CFE, notamment la plus importante : revaloriser l’ensemble des salaires selon le taux moyen d’inflation INSEE 2011.
Au contraire de réunion en réunion, la direction générale de la Mutuelle des Motards s’est éloignée des demandes de l’immense majorité du personnel en maintenant sa proposition générale initiale et en majorant la somme réservée aux augmentations individuelles, le paroxysme étant atteint avec sa proposition suivant la grève du 17 janvier 2012 (doublement du promotionnel), proposition ressentie par de nombreux salariés comme une punition. La Direction a délibérément choisi de s'appuyer sur la demande récurrente du Conseil de Direction et d'un syndicat minoritaire pour tourner définitivement le dos aux salariés et à l'histoire sociale de cette entreprise.


2. Affirmer qu’il « n’y aura pas en tous cas de perte de pouvoir d’achat pour les salariés de la mutuelle des motards » est un mensonge.

Les 2,79 % d’augmentation cités se répartissent ainsi :

• Tous les salariés auront 29,31 € brut d’augmentation mensuelle.
• Les 2/3 des salariés (une majorité des employés mais aucun cadre) bénéficieront d’une augmentation de leur Prime d’Expérience de 1,5 %.
• Quelques salariés obtiendront une promotion.

Contrairement à ce que laisse penser le titre de votre article, de nombreux salariés perdront du pouvoir d’achat.
Tous les cadres non éligibles à une promotion n’auront que 29,31 € brut / mois, (soit 1 % du salaire moyen des classes 5, ce qui est très loin des 2,5% d’inflation INSEE), puisqu’aucun dispositif d’avancement conventionnel n’existe désormais pour l’encadrement (pour rappel : la prime versée en 2010 et 2011 a été supprimée).
Quant aux employés, la Direction de la Mutuelle des Motards veut leur imposer une régression sociale majeure en utilisant leur prime d'expérience (PE) pour compenser l'inflation...alors que depuis 1992 la PE (incluse dans la CCN Assurances) sert à gratifier l’efficacité acquise en une année de travail, en augmentant le revenu des employés.


3. Comment peut-on dire que « encore aujourd’hui, nous voulons trouver une solution avec eux » et conclure en annonçant la rédaction d’un projet d’accord qui sera signé avec le syndicat «maison» (qui n’a pas de représentation nationale). Comment affirmer qu’on recherche une solution alors qu’aucun contact n’a été pris avec les représentants syndicaux depuis 12 jours ?
C’est ainsi que la Direction de la Mutuelle des Motards voit le dialogue social, elle continue de nous nommer « partenaires » sociaux mais nous considère de plus en plus comme des adversaires.
L’intersyndicale FO-SUD-CFE/CGC

Tags

Aucun

About the Author

foamdm

foamdm

0 Commentaires

Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]

Derniers messages


Aucun message actuellement