CE_logo.png

BREF FO CE de mai 2018

jeudi 17 mai 2018 - 16:46:11 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm Comments are turned off for this item
CE_logo.png

Bref FO CE d'avril 2018

mardi 17 avril 2018 - 11:01:40 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm 0
CE_logo.png

Bref FO CE du 20 mars 2018

lundi 09 avril 2018 - 15:29:17 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm 0
CE_logo.png

Bref FO CE du 15 février 2018

vendredi 06 avril 2018 - 14:41:15 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm 0
FO_bref_CE_fe_vrier_2018.pdf

Bref FO : réunion du 15 février 2018

vendredi 09 mars 2018 - 17:11:52 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm 0

Refonte du système d'information : prenez un bol d'oxygène

mercredi 21 février 2018 - 10:11:49 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm Comments are turned off for this item
A la réunion du Comité d'Entreprise du 15 février 2018, la direction a présenté un scénario de bascule alternatif nécessitant de nouveaux développements, à peine un mois avant le test de bascule à blanc.
A la réunion du Comité d'Entreprise du 15 février 2018, la direction a présenté un scénario de bascule alternatif nécessitant de nouveaux développements, à peine un mois avant le test de bascule à blanc. Si la direction craignait un risque de relâchement des équipes de la DSIAM, il n'en est rien. Les équipes sont mobilisées et ont reporté leurs congés et leurs RTTs.

C'est donc le cœur léger et l'esprit serein que le directeur informatique a pu prendre une semaine de congé.

Refonte du système d'information : tout va très bien ... ou presque

jeudi 15 février 2018 - 15:30:30 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm Comments are turned off for this item
A la réunion du Comité d'Entreprise du 15 février 2018, la direction a confirmé la mise en production du nouveau système d'information PRIMA durant le week-end du 1er avril 2018 mais sans le volet Indemnisation.
A la réunion du Comité d'Entreprise du 15 février 2018, la direction a confirmé la mise en production du nouveau système d'information PRIMA durant le week-end du 1er avril 2018 mais sans le volet Indemnisation. Des problèmes techniques repoussent l'intégration de la partie "après-vente" au mois de juin.

Après un rappel historique des décisions successives de la Direction Générale sur ce projet de refonte du système d'information (solution interne retenue en 2013, puis rejetée en faveur du progiciel GuideWire en 2014, rejeté à son tour en 2015 en faveur du progiciel PRIMA), les élus ont notamment rappelé les conclusions présentées en juillet 2015 par les experts SECAFI missionnés par le CHSCT et le CE :

"De ce point de vue, nous préconisons qu’une attention particulière soit portée, dans le contrat à venir sur la garantie à demander à Prima
* non seulement vis-à-vis des correctifs techniques habituels d’une solution progicielle
* mais sur la mise en oeuvre sur le module NOGS des mêmes composants techniques que ceux du reste du progiciel
* ainsi que sur la garantie de l’intégration conforme de ce module au reste de la solution (unicité du référentiel de données et des
mécanismes de mise à jour)
[...]
Néanmoins, il reste indispensable de prévoir un plan de retour arrière (les échéances seront calculées sur les 2 systèmes) qui puisse être activé sur les 2 premières semaines en cas d’aléa majeur.
"

La direction maintient qu'il s'agit juste d'un décalage de deux mois, habituel sur les grands projets de ce type.

BREF FO du CE du 25 janvier 2018

mardi 30 janvier 2018 - 10:08:47 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm Comments are turned off for this item

Bref FO CE du 21 décembre 2017

lundi 08 janvier 2018 - 15:30:35 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm 0

Fusion des IRP : les élus sont invités à se mobiliser

mardi 12 décembre 2017 - 22:27:54 Category: Comité d'Entreprise (CE) Posted by  foamdm 0
Le premier Salon des comités d’entreprise FO, qui succède à l’ancienne Journée des CE, s’est tenu le 7 novembre à Paris.
Le premier Salon des comités d’entreprise FO, qui succède à l’ancienne Journée des CE, s’est tenu le 7 novembre à Paris. Près de 300 élus ont participé à cet événement marqué par la réforme du droit du travail et la fusion à venir des instances représentatives du personnel.

Salon Fo "C’est le premier Salon des CE, c’est peut-être aussi le dernier, avant le Salon des CSE", a souligné Didier Porte, secrétaire confédéral chargé du juridique, dans son discours d’ouverture. Dans la perspective de la fusion des instances représentatives du personnel (IRP) au sein du futur comité social et économique (CSE), prévue par les ordonnances et à laquelle FO est opposée, la journée était aussi ouverte aux élus des CHSCT et aux délégués du personnel.


"Nous sommes à l’heure d’un bouleversement des droits, avec la disparition prochaine des IRP actuelles, a prévenu Didier Porte. Cela va entraîner une polyvalence des élus et une remise en cause de leurs prérogatives et des droits des salariés."

Pascal Pavageau, secrétaire confédéral chargé de l’économie, a précisé les conséquences de cette fusion. "La réduction du nombre de mandats et d’heures de délégation se fera au détriment des salariés et de l’interpro, a-t-il prévenu. Ce sont les UD, les fédérations et les confédérations qu’on déshabille, car les élus auront moins de temps et de moyens à leur consacrer."

S’inquiétant pour l’avenir de la représentation syndicale, il a invité les élus à être toujours plus syndicalistes, à revendiquer avec le CSE dès que possible. Plus globalement, Pascal Pavageau s’oppose à cette "attaque du monde syndical de manière frontale et générale" : sur le paritarisme, sur le rôle de la branche, sur les moyens des IRP. "Il faut avoir conscience de cette attaque et se mobiliser", a-t-il poursuivi.

Négocier des moyens supplémentaires pour le CSE

Après les discours introductifs, les élus ont pu participer à une série d’ateliers animés par des experts et visant à leur apporter une aide concrète. Quatre thèmes étaient au programme : complémentaire santé et prévoyance ; information-consultation du CE et BDES ; distinction entre les deux budgets du CE et recours aux expertises ; santé et sécurité des travailleurs.

Dans son discours de clôture, Jean-Claude Mailly a invité les élus à "négocier le plus possible, partout, le nombre d’élus du CSE et les crédits d’heures", préalablement à la mise en place de l’instance. "La baisse des moyens va rendre difficiles certaines missions, surtout pour le CHSCT", a-t-il ajouté. Une commission santé et sécurité ne sera obligatoire que dans les entreprises de plus de 300 salariés. Ailleurs, elle pourra être mise en place par accord.

Il a aussi rappelé la victoire de FO en terme de libre désignation du délégué syndical. "Début 2018, il faudra toujours 10 % pour être représentatif, mais si les élus ne veulent pas être DS, le syndicat pourra désigner qui il veut, même un salarié qui n’a pas été élu sur son nom."

Derniers messages

Aucun message actuellement

Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]