Sondage

samedi 14 janvier 2012 - 22:50:10 Category: Négociations Posted by  foamdm 0
Entre SarKo et le PDG de la Mut., qui incarne le mieux le "président du pouvoir d'achat"?
Entre SarKo et le PDG de la Mut., qui incarne le mieux le "président du pouvoir d'achat" ?

Envoyez vos réponses en cliquant sur l'onglet "contact" ci-dessus, et gagnez un magnifique cadeau surprise (tirage au sort mardi entre 11h et midi)

Négociations salariales: réunion du 13 janvier 2012

vendredi 13 janvier 2012 - 18:28:18 Category: Négociations Posted by  chevalierDeLaBarre 0
Voici la dernière proposition de la
Logosinter

Voici la dernière proposition de la
Direction Générale :

5 points pour tous les salariés
(29 € brut par mois)

Maintien du RMA classe 5

50 000 € de primes « au mérite »
(financées par 25 000 € de non revalorisation du chèque déjeuner
qui reste à 8,5 € et 25 000 € de réduction de l’enveloppe mobilité)

Nous avons notre avis… et vous ?


Compte-rendu de la mobilisation intersyndicale du 12 janvier 2012

vendredi 13 janvier 2012 - 09:05:37 Category: Négociations Posted by  foamdm 0
Aucun enregistrement n'ayant été réalisé à notre connaissance ( ) , ce compte-rendu subjectif et non-exhaustif a été écrit avec le concours des délégués syndicaux FO et SUD et de quelques militants, "de mémoire".
Aucun enregistrement n'ayant été réalisé à notre connaissance ( smile ) , ce compte-rendu subjectif et non-exhaustif a été écrit avec le concours des délégués syndicaux FO et SUD et de quelques militants, "de mémoire".

Logosinter


NEGOCIATIONS SALARIALES 2012
Intervention de l’intersyndicale SUD – FO – CFE-CGC
du 12 janvier 2012 au siège social de la Mutuelle des Motards

Suite à l’appel de l’intersyndicale SUD – FO – CFE-CGC, une centaine de salariés s’est réunie sur le parking du siège social le 12 janvier 2012 à 12h10.

Les délégués syndicaux Josian Ribes (FO Mutuelle des Motards) et Laurent Savio (SUD Motards) ont excusé l’absence d’Alex Delachapelle, délégué syndical CFE-CGC, en déplacement ce jour-là.

Après avoir remercié les salariés d’avoir répondu si nombreux à leur appel, ils ont pris la parole pour évoquer les négociations salariales 2012 en panne actuellement.

Les Organisations Syndicales (OS) ont rappelé brièvement leurs revendications unitaires : une augmentation du ticket restaurant à 9 €, la demande d’amélioration des journées d’enfants malades (rejetée une nouvelle fois), le maintien du plafond Sécurité Sociale (+2,9%) pour le RMA des classes 5 et la mise en place d’une vraie prime d’expérience (ou ancienneté) en remplacement de la prime de 10 % versée en mars 2010 et 2011.
La principale revendication intersyndicale était une augmentation générale des salaires de 3%, ce qui était supérieur au taux officiel d’inflation prévu par l’INSEE.
L’inflation de décembre a été publiée ce matin. Le taux annuel est de 2,5% ce qui donne une inflation moyenne en 2011 de 2,12 %.

Un rappel est fait sur le déroulé des évènements. Le Conseil d’Administration (CA) a accordé 5% d’augmentation de la masse salariale en votant le budget 2012. Les OS estiment que la Direction mélange les choux et les carottes en déduisant de ces 5 % différentes dépenses, ce qui les conduit à ne proposer qu’une augmentation générale de 1,18% soit 5 points (29 € brut / mois) pour chaque salarié.

Il est rappelé que si l’année 2011 se termine avec un bilan déficitaire, la France aussi est en déficit, et pourtant le SMIC a augmenté de 2,4% et le plafond Sécurité Sociale de 2,9%. Le déficit de la Mutuelle n’est pas structurel, il est la conséquence de quelques mauvais sinistres qui ont coûté cher. L’activité commerciale a été bonne et les dirigeants sont optimistes pour 2012 puisqu’ils prévoient un bon exercice et une augmentation de 15% du chiffre d’affaires.

Les OS et les salariés ne sont pas co-gestionnaires de l’entreprise et n’ont aucune responsabilité dans le déficit 2011. Les objectifs ont été atteints et les salariés ont bien travaillé toute l’année.

De plus lorsque la Mutuelle a réalisé des gros bénéfices les années précédentes, les salaires n’ont pas été fortement augmentés. Ceci n’est pas lié. Le déficit en 2011 a été réalisé avec la masse salariale de l’an dernier. Là, les négociations concernent l’année 2012 et la Mutuelle va progresser. Les OS estiment que leur demande est extrêmement limitée et elles ne souhaitent que maintenir le pouvoir d’achat des salariés et les acquis sociaux obtenus de longue date.
Les OS n’ont pas à se substituer à la Direction pour faire à sa place ou avec elle des choix stratégiques. L’inflation s’impose à tous (elle a été actée par le Directeur Général Adjoint au Conseil d’Administration d’octobre 2011 : il avait alors indiqué que le taux serait d’environ 2% et se retrouverait sur les salaires).

La Direction ne propose que 1,18% de revalorisation salariale, il manque donc environ 1%. Soit près de 143000 €. Les OS répètent que ce n’est pas aux syndicats de choisir, de décider comment et où trouver cette somme.
Dans le mail du PDG envoyé à tous les salariés le 3 janvier dernier, la Direction annonce qu’elle réserve 1%, soit 143000 €, pour les mobilités internes, ceci est du promotionnel déguisé qui ne profite qu’à certains. D’autres, les GPS par exemple, ont changé de poste après un processus de sélection et ont conservé exactement le même salaire ! Cette enveloppe est passée en 2 ans de 60 000 à 140 000 euros.

Les OS rappellent que l’ouverture de la souscription le Samedi a été présentée par la direction comme un investissement nécessaire pour le développement de l’entreprise. Comme tout investissement, cette ligne budgétaire n’a rien à faire dans la négociation. C’est tout à fait normal de dépenser un peu plus pour obtenir plus de production (d’autant qu’il s’agît principalement de payer des heures supplémentaires). C’est le principe même d’un investissement. Ce n’est pas un prétexte recevable pour limiter la rémunération de tout le personnel.

De même les Actions Terrains (AT) et les différentes primes ont toujours existé et n’ont jamais été évoquées en négociations salariales. Les procès verbaux des précédentes négociations en témoignent, les AT n’apparaissent jamais. Or cette année la direction déduit l’enveloppe des AT des 5% !

Pour les OS, le CA a accordé 5% et la direction a choisi de déduire tout ce qu’elle pouvait de ce taux afin de verser le minimum possible aux salariés.

A titre d’exemple, les OS ajoutent que le CA a choisi d’augmenter cette année la subvention au GMT 94 de Christophe Guyot de 19% passant de 78000 € à 93000 € HT (+15000 €) soit 110000 € TTC. Les OS citent un autre exemple, le DVD de P.W.Glenn qui a coûté plus de 100000 € et apparaît au bilan 2010 et n’a servi à rien.
La rigueur ne peut pas reposer que sur les salariés.

Pour les OS, si le déficit 2011 était un argument recevable, pourquoi ne pas réduire et appliquer la même rigueur aux contributions et au mécénat, par exemple, dont le budget augmente chaque année ?

La Mutuelle va quitter un siège social évalué à 6,5 M d’€ pour investir dans un bâtiment neuf 4 à 5 fois plus cher, c’est un investissement pour l’avenir. Mais la force de cette entreprise, n’est-ce pas son personnel ? Pourquoi ne pas investir sur le personnel ? Les salariés, leur motivation, leur abnégation sont nécessaires pour réussir la croissance attendue en 2012 : + 15 % d’activité à effectif constant. Cela fera plus de contrats à saisir, plus d’avenants, plus de courriers, plus de sinistres à gérer pour chacun d’entre nous.

Ne pas compenser l’inflation c’est la double peine, cela revient à gagner moins en travaillant plus ! Les salariés sont-ils prêts à accepter ce traitement ?

En 2008, le dernier rassemblement syndical du personnel du siège (100 salariés accompagnant les Délégués Syndicaux à une réunion) a permis de mettre la pression sur la direction et de passer d’une proposition d’augmentation de 2 % pour les seuls 21 plus bas salaires à 8 points pour tous !

Maintenant les OS doivent savoir si le personnel les suit pour exprimer sa voix lors du prochain entretien avec la DG (vendredi 13). Ils doivent rétablir un rapport de force avec les seuls moyens à leur disposition.

Les salariés ont donné aux OS le pouvoir et le devoir de négocier dans l’intérêt collectif des salariés et pour la conquête d’avancées sociales. Pas pour être gestionnaires de cette entreprise, pas pour se faire mousser et siéger passivement aux cotés des dirigeants. Elles respectent le sociétariat et le milieu motard en général, mais elles n’ont pas vocation à défendre les intérêts des sociétaires. Leur seule légitimité est de défendre les intérêts des salariés.

Les OS expliquent que leur démarche n’est pas décidée par 2 ou 3 illuminés révolutionnaires. La preuve, elles réunissent les salariés aujourd’hui, 5 jours avant une éventuelle suite plus dure, afin de leur expliquer leur vision de la situation.

Si un investissement de 150000€ était capable de couler notre entreprise ou de déclencher un plan social, ce serait TRES GRAVE ! Soyons sérieux !
Quelles seraient alors les conséquences d’une dépense de 28 millions d’€ ?
Non dépenser 150000 € n’aura pas de conséquence grave sur l’emploi. 150000 € c’est ce que coûte un salarié hors-classe. 150000 € c’est UN emploi seulement !

Les OS proposent de se mettre en grève mardi 17 janvier à 11h (pour une heure de débrayage) si la Direction persiste à ne pas accorder au moins 2,12 % d’inflation, le RMA classe 5 au niveau du plafond Sécurité Sociale, la prime « cadre » et le TR à 9 € lors de la réunion de demain.

Les OS proposent aux salariés présents de poser leurs questions:

-Manuel Marsetti demande où les OS comptent trouver l’argent manquant (143 000 €) pour compenser l’inflation ? Il ajoute que son pôle a connu des coupes budgétaires (-30 %) et qu’il travaille seul depuis plusieurs mois. Tout le monde doit faire des efforts dans l’intérêt de l’entreprise. Enfin il précise que subventionner le GMT94 est utile en terme d’image pour la Mutuelle.

Les OS répètent qu’ils ne sont pas co-gestionnaires de l’entreprise et que c’est à la Direction de répondre à cette question. Les OS ajoutent que l’entreprise fait des économies en imposant une augmentation de la productivité des opérationnels (baisse des effectifs pour assumer une activité supérieure). Au service corporel par exemple, la situation est tellement tendue que l’annonce d’une maternité n’est pas vécue comme une bonne nouvelle : les gestionnaires savent qu’ils devront gérer 500 dossiers de plus parce que l’absence de la collègue ne sera pas compensée. Et dans cette situation nous devrions accepter que les salariés déjà sous pression perdent du pouvoir d’achat ?

-Manuel Marsetti rappelle que le taux de frais généraux est très élevé et suscite de plus en plus de réactions chez les sociétaires présents en Assemblées Régionales (de même que l’intéressement des salariés) et leurs représentants en Assemblée Générale.

Les OS répondent que Manuel Marsetti devrait savoir que les négociations salariales n’ont pas à être débattues devant les sociétaires.


-Laure Gelmini demande si les OS, en appelant à la grève, ne manquent pas de respect aux « travailleurs » ? Compte tenu du contexte, elle demande s'il n'y a pas une autre solution que de faire grève car, même s'il faut garder nos acquis, nous avons notre salaire qui tombe tous les mois et de nombreux avantages par rapport à de nombreux collègues d'autres entreprises qui sont en grande difficulté et ne savent même pas si en arrivant le matin ils retrouveront leur boulot.

Les OS répondent que les salariés ne sont pas des fonctionnaires, il arrive (les OS ont des exemples récents) que des collègues soient virés du jour au lendemain sans raison valable. C’est çà aussi la réalité de la Mutuelle. Les dépenses de l’entreprise aux prud’hommes en 2011 sont d’environ 100000 €, et correspondent aux procès gagnés par nos anciens collègues licenciés avec des motifs fantaisistes l’an dernier.

-Edith Marot pense que la grève est quelque chose de très grave et demande quelle suite sera donnée à la grève du mardi 17 janvier ?

Les OS rappellent que le droit de grève, contrairement aux piles, ne s’use que quand on ne l’utilise pas. Ils préfèrent croire que le message d’aujourd’hui a été entendu par la Direction (dont les représentants étaient présents dans l’auditoire) et restent optimistes pour la réunion de vendredi. Si d’aventure, un mouvement de grève devait avoir lieu mardi prochain, ce serait une décision de la Direction…Et les OS et les salariés se réuniraient alors à nouveau pour décider de la suite à donner au mouvement.
Les OS concluent en répétant qu’il est largement temps que les intérêts des salariés redeviennent une priorité dans cette entreprise.


Fin du rassemblement à 12h35.


foamdm.fr
sudmotards.free.fr
cfecgcamdm.free.fr

Négociations salariales 2012 : communiqué intersyndical

mardi 10 janvier 2012 - 08:55:33 Category: Négociations Posted by  foamdm Comments are turned off for this item
NEGOCIATIONS SALARIALES 2012
Logosinter

NEGOCIATIONS SALARIALES 2012
APPEL INTERSYNDICAL


Les syndicats sont convoqués par la direction à
une nouvelle réunion le vendredi 13 à 14h30.

L'inflation INSEE officielle de 2011
sera publiée le jeudi 12 janvier à 7h30

Nous vous proposons de nous retrouver sur
le parking du bât3
jeudi 12 à midi

ENSEMBLE
nous pourrons décider d’engager un mouvement de
GRÈVE
à partir du mardi 17 si nous n’obtenons pas une augmentation générale au moins égale au taux d’inflation moyen de 2011, et le maintien de tous nos acquis


ENSEMBLE NOUS SERONS PLUS FORTS !

Négociations salariales 2012 : les classes 5 en danger ?

lundi 09 janvier 2012 - 11:01:13 Category: Négociations Posted by  foamdm Comments are turned off for this item
Pourquoi les cadres classe 5 doivent se mobiliser?

Pourquoi les cadres classe 5 doivent se mobiliser ?
Lors de la troisième réunion des négociations salariales (16/12/2011), la Direction a annoncé que le maintien du plafond de la Sécurité Sociale pour le RMA classe 5 faisait l'objet d'une vraie discussion au Conseil de Direction. Doit-on croire que cet usage, en place à la Mutuelle depuis plusieurs années, pourrait être remis en cause cette année ?

Le plafond de la Sécurité Sociale a augmenté de 2,9 % en 2012, passant de 35 352 € à 36 372 €. Seuls quelques salariés, récemment passés en classe 5 avec un salaire égal au RMA, pourraient profiter de cette augmentation.

Dans sa volonté de diminuer les frais généraux (la classe 5 représente 31 % de la masse salariale) et peut-être de creuser l'écart avec le RMA classe 6 (38 890 € en 2011), la Direction voudrait certainement appliquer le RMA de la CCN qui est de ... 29 420 € !

Quelle régression sociale frapperait les classes 5 de la Mutuelle ! Privé de prime "cadre" (en lieu et place d'une prime d'expérience) et de promotionnel (sauf mobilité interne), les classes 5 ne bénéficieraient plus de l'effet "voiture-balai" de l'augmentation annuelle du plafond de la Sécurité Sociale, et verraient leurs salaires reculer d'année en année.

Et quel cynisme quand les rémunérations annuelles 2010 des classes 6 et 7 sont respectivement supérieurs au RMA de 55 % et 47 % !

Les classes 5 seront-ils les seuls abonnés à la rigueur de la Direction ?

Réponse ce vendredi 13 janvier à 14h.


Pour rappel, FO-Mutuelle des Motards est aussi représentatif pour le collège Cadre.


Négociations Salariales 2012: ça fout les jetons ! ;-)

dimanche 08 janvier 2012 - 19:27:12 Category: Négociations Posted by  foamdm 0
La direction invite les Organisations Syndicales pour une nouvelle réunion le vendredi 13 janvier à 14 h.
V13

La direction invite les Organisations Syndicales pour une nouvelle réunion le vendredi 13 janvier à 14 h.

Deux questions en suspend:
  • Jason, le tueur du vendredi sera t'il présent ?

et surtout
  • Nos dirigeants auront-ils ENFIN entendu notre revendication légitime de maintien du pouvoir d'achat des salariés et pris conscience de la détermination du personnel ?






.

INSEE, indice des prix à la consommation

dimanche 08 janvier 2012 - 19:03:07 Category: Négociations Posted by  foamdm 0
L'inflation mensuelle est publiée à date fixe par les services de l'INSEE (cliquez sur le lien SVP).
Logo Insee

L'inflation mensuelle est publiée à date fixe par les services de l'INSEE (cliquez sur le lien SVP).


Nous pourrons calculer l'inflation moyenne de l'année 2011, le jeudi 12 janvier à partir de 7h30 et identifier précisément la perte de pouvoir d'achat de chacun.

Tract du 5 janvier 2012

mercredi 04 janvier 2012 - 17:43:34 Category: Négociations Posted by  foamdm 0
-400 €
Logosinter
-400 €

C'est notre perte de pouvoir d’achat moyenne en 2012 !
(différence entre l’inflation INSEE 2011 et
la proposition actuelle de la direction sur un an)

Malgré les bons résultats commerciaux de 2011,
nous ne bénéficierons d’aucune prime d’intéressement.
C’est donc pour 2012, la menace d’une
perte cumulée d’environ
4400 € !


Les salariés ne sont pas une
variable d’ajustement.


Nous, Sud Motards, FO AMDM et CFE-CGC, n’acceptons pas cette coupe sombre,
la semaine prochaine nous durcirons le ton.


FAUTE DE DIALOGUE,
ENSEMBLE, PASSONS A L’ACTION !

Dialogue social : "l'autre" lettre adressée le 3 janvier 2012

mercredi 04 janvier 2012 - 16:46:17 Category: Négociations Posted by  foamdm Comments are turned off for this item
Depuis l'arrivée de la nouvelle Directrice des Ressources Humaines, les négocations ont repris le 04 juillet 2011 sur le thème "seniors".
Depuis l'arrivée de la nouvelle Directrice des Ressources Humaines, les négocations ont repris le 04 juillet 2011 sur le thème "seniors". Les autres sujets abordés par la suite furent les Travailleurs en Situation de Handicap, la GPEC, le travail du samedi, l'Organisation du Travail 2012 (OTT) et les négociations salariales.

Les réunions (une douzaine) se sont enchainées sans qu'aucun compte-rendu ne permette de synthétiser les positions de chacun, ni de voir le travail accompli par chaque organisation syndicale. De plus, de nombreuses discussions ont débuté sans avoir en mains les documents nécessaires à une négociation constructive.

Face à cette méthode de travail choisie par la DRH, les syndicats ont fini par jeter l'éponge et ont adressé la lettre ci-dessous à la DRH le 3 janvier 2012:


"Bonjour Christine ,

Depuis plusieurs semaines, nous avons systématiquement réclamé la mise à disposition en amont des réunions des éléments suivants :
- les compte-rendus de nos diverses réunions de négociations,
- les éléments de réflexion permettant de mener à bien ces mêmes négociations

Or, à ce jour, et malgré nos alertes répétées (notamment sur la GPEC) aucun de ces pré-requis n'est respecté.

De fait, et dans l'attente de la réception de l'intégralité de ces documents, nous te demandons de prendre note de la suspension de la participation de nos organisations syndicales à toute nouvelle réunion .

SUD-Motards
FO-Mutuelle des Motards
CFE-CGC"


Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]

Derniers messages


Aucun message actuellement