14
avril
2010

CUPIDITE et IMPUNITE (cliquer pour ouvrir)

0
CUPIDITÉ ET IMPUNITÉ

Une fois n’est pas coutume, nous allons débuter cet éditorial par une bonne nouvelle.

En effet, nous venons d’avoir connaissance des résultats des entreprises du CAC 40 (les 40 plus grandes entreprises françaises cotées à la Bourse de Paris), et ils sont présentés comme étant excellents, compte tenu de la crise économique. Mieux, certains grands quotidiens nationaux s’enflamment en titrant : sortie de crise pour les entreprises du CAC 40 !

Il n’est pas certain que les salariés de ces mêmes grands groupes s’emballent de joie à cette annonce, car ils n’échappent pas à des restructurations et à des fermetures de sites destructrices d’emplois. Il est plus que probable que les salariés de Total à Dunkerque, par exemple, aient beaucoup de mal à réfréner leur colère à l’annonce de cette « bonne nouvelle ».

Mais bonne nouvelle pour qui ? Pour les actionnaires, évidemment, qui vont une fois de plus toucher des dividendes somptueux, alors que la plupart des salariés ne voient pas leur salaire progresser à due concurrence de leurs efforts et des résultats de leur entreprise. Pour autant qu’ils aient la chance de conserver leur emploi !

10% de la population active sont inscrits à Pôle Emploi au sens des statistiques du Bureau International du Travail. Plus de 2,7 millions de Français sont sans emploi. Mais, toutes catégories confondues, ce sont plus de 4 millions de Français qui sont inscrits comme demandeurs d’emploi.

Sans parler de la précarité qui a explosé, sans évoquer la pauvreté grandissante d’année en année. Ainsi, les Restaurants du Cœur viennent de lancer un nouvel appel à l’aide pour boucler une saison hivernale difficile.

Mais reprenons-nous, car nous avions commencé par une bonne nouvelle alors ne gâchons pas notre plaisir !

Sur les plus de 47 milliards d’euros de bénéfices nets affichés par les entreprises du CAC 40, ce sont plus de 11 milliards d’euros qui sont dus aux grandes banques françaises ! Nous apprenons également qu’elles auraient quadruplé leurs résultats par rapport à l’année précédente, mais il est vrai qu’elles avaient énormément provisionné pour faire face aux conséquences de LEUR crise.

Ce qui est vrai pour les banques françaises l’est aussi pour les grandes banques étrangères, et particulièrement celles des USA.

Pour elles, la crise financière et la crise économique sont bien terminées !

Pour elles aussi, la discrétion de jeune fille sur leurs résultats et leurs pratiques également !

S’il en fallait une preuve, il suffit d’écouter les annonces des montants des bonus versés aux traders, ainsi qu’aux dirigeants de ces banques, pour comprendre qu’en quelques mois à peine, elles ont repris leurs pratiques dangereuses et en toute impunité malgré les rodomontades des dirigeants politiques, Nicolas Sarkozy en tête.

Pour s’en persuader, il suffit de regarder la composition de ses résultats réalisés sur des opérations de marchés spéculatives comme avant !

Pire, et l’exemple de la Grèce est édifiant, la spéculation se porte sur la dette des pays les fragilisant encore plus.

Certes, la Grèce est la première victime mais d’autres pays en Europe connaissent peu ou prou la même situation budgétaire : le Portugal, l’Espagne, l’Italie, l’Islande, l’Irlande, les Pays Baltes... La France n’est guère mieux lotie et le déficit des USA est abyssal.

Mais pourquoi une telle pression des acteurs financiers maintenant et pour quelles raisons ?

D’abord montrer leur puissance et ainsi inciter les dirigeants politiques à ne pas prendre de mesures coercitives à leur encontre : que les politiques continuent à les laisser faire, quitte à faire un peu d’esbroufe ! Et également obliger ces mêmes dirigeants politiques à mettre en place des politiques de rigueur et même d’austérité : faire payer à l’ensemble des citoyens la facture de leurs erreurs !

Cela équivaut à un simple rapport de force. Et cela marche, quand l’on constate la précipitation avec laquelle le gouvernement grec a sorti son plan d’austérité !

Quand on additionne ainsi cupidité et impunité, nous entrons dans un processus où tout est permis.

La question qui se pose aujourd’hui vis-à-vis des politiques et des acteurs financiers, c’est jusqu’à quel point les dirigeants politiques vont-ils accepter que les banques s’essuient les pieds sur eux ? !

Rigueur et austérité sont donc les deux mots qui reviennent le plus dans la bouche des dirigeants et notre pays n’y échappera pas, une fois les élections régionales passées.

Ceci étant, les suppressions de postes et la réduction des services publics ne correspondent-ils pas déjà à une politique de rigueur pour tous les citoyens que nous sommes ?

Pour les salariés de la Fonction Publique et assimilés, cela n’équivaut-il pas au plus grand plan social de l’histoire ?

Quoiqu’on en dise, nous sommes déjà en période d’austérité et de rigueur et cela ne peut que s’aggraver à en croire notamment les propos d’Eric Woerth : « un tour de vis supplémentaire sur les dépenses publiques ».

Cela signifie que ce sont en premier lieu les dépenses sociales qui vont en faire les frais, celles de la protection sociale dans son ensemble et particulièrement nos retraites.

La Président de la République l’a indiqué, l’année 2010 sera l’année de la réforme des retraites. Il s’est voulu rassurant en affirmant ne pas vouloir passer en force (sic !) durant l’été, mais régler le dossier avant la fin de l’année, en inscrivant le débat au Parlement dès septembre.

Cela signifie qu’est venu, dès à présent, le temps de l’information et de la sensibilisation des salariés, afin d’instaurer le rapport de force le plus efficace le moment venu, et probablement en septembre.

C’est donc pour notre Organisation le moment de se mobiliser sans états d’âme et sans tergiversations, afin de faire connaître et partager le plus largement possible nos revendications et notre stratégie, dont tout le monde connaît les différences et les divergences vis-à-vis des principales autres organisations syndicales, CGT et CFDT en tête.

Pour cette dernière raison, il est important de porter le débat dans ces organisations et vis-à-vis de leurs militants.

Enfin, qu’il soit bien clair pour tous : les militants de la Fédération des Employés et Cadres se battront pied à pied comme ils l’ont toujours fait sur la question des retraites, mais ils ne participeront pas à la démotivation et à la démobilisation des salariés organisées par la CGT et la CFDT, tel que cela s’est déroulé en 2009 !!!


Editorial de Serge LEGAGNOA
Secrétaire général
Journal des Employés et Cadres Force Ouvriere
17 mars 2010
12
avril
2010

Page culturelle

0
09
avril
2010

Code du travail: RAPPELs

0
Communications sociales N°14 et 18

Article L 2141-7 : "Il est interdit à l'employeur ou à ses représentants d'employer un moyen quelconque de pression en faveur ou à l'encontre d'une organisation syndicale."

Article L2142-3 : "L'affichage des communications syndicales s'effectue LIBREMENT sur des panneaux reservés à cet usage..."

Article L2142-5 : "Le contenu des affiches, publications et tracts est LIBREMENT déterminé par l'organisation syndicale..."

Artcile L2142-6 : "Un accord d'entreprise peut autoriser la mise à disposition de publications et tracts de nature syndicale soit sur un site syndical mis en place sur l'intranet de l'entreprise soit par diffusion sur la messagerie electronique de l'entreprise..."


Demandé à plusieurs reprises, un tel accord n'a, à ce jour, pas été accepté par notre direction.

30
mars
2010

Premier avril 2010

0
Contrairement à la coutume, pas de "news" humouristique cette année sur le site foamdm.

La situation actuelle de notre entreprise ne nous donne envie ni de rire, ni de coller des poissons dans le dos de nos collègues...
Nous vous souhaitons tout de même un bon 1er Avril et de joyeuses fêtes de Pâques.


Lapins
18
mars
2010

RETraites, appel aux salariés !

0

Le gouvernement veut une loi pour septembre afin de s’attaquer, une fois de plus, aux droits des salariés.
L’heure n’est pas à l’ambiguïté.

Il ne faut pas attendre! Dès maintenant il faut affirmer clairement, haut et fort, nos revendications :

Droit à la retraite:
MAINTIEN À 60 ANS!

Durée de cotisation:
NON À L’ALLONGEMENT,
40 ANS C’EST DÉJÀ TROP!


Pour la solidarité entre générations:
MAINTIEN DU SYSTÈME
PAR RÉPARTITION!


Non au recul des droits! Oui au progrès!

Les salariés n’ont pas à payer la crise financière, alors que des milliards d’euros ont été trouvés pour les banques, que les profits et les bonus repartent à la hausse, on peut faire autrement.

Financement!
Il est tout à fait possible de financer les retraites.


On peut compenser immédiatement le manque à gagner des régimes de retraite :

·taxation des profits non réinvestis (une taxe de 5% c’est 5 milliards d’euros); compensation intégrale des exonérations de cotisations
·dont bénéficient les entreprises (1 milliard d’euros);
·cotisations retraite sur l’intéressement et la participation (3 milliards d’euros);
·augmentation des salaires (+1% c’est 0,65 milliard d’euros);
·hausse des cotisations (+1% c’est 4 milliards d’euros);
·1 million d’emplois supplémentaires, c’est 3 milliards d’euros de cotisations sociales.


Force Ouvrière lance un appel aux salariés, à leurs délégués et syndicats pour une mobilisation claire et déterminée.


FO-Mutuelle des Motards APPELLE LES SALARIES A VENIR MANIFESTER
DERRIERE LA BANDEROLE FO (bleue)
LE 23 MARS 2010 A 14H30 DEVANT L'ESPLANADE DE L'EUROPE (DERNIER CORTEGE).


Avec FO et sur les positions FO, pour préserver notre avenir
et celui des jeunes.
LE 23 MARS, DÉFENDONS NOS RETRAITES


Force Ouvrière s’oppose à la remise en cause du droit à la retraite à 60 ans et à l’allongement de la durée de cotisation.

40 ans c'est déjà TROP !


12
mars
2010

Négo salariales, c'est enfin signé !

Posted by foamdm
0
Juste quelques lignes pour vous informer de la signature aujourd'hui du PV d'accord de négociations salariales 2010, en résumé:

- 1 % de salaire en plus pour tous au 1er janvier 2010 (janvier et février versés sur le salaire de mars)
- 10% de salaire en plus pour les cadres sur la paie de mars
- 5 points (29 € bruts) pour tous versés à partir de juillet.
- 60000 € de budget alloué aux mobilités internes
- disposition récurrente concernant les cadres: pas de classe 5 en dessous du plafond sécu tranche A.

Ma Signature
05
mars
2010

L'assistant de l'Inspecteur DERRICK à la Mootooelle

Posted by foamdm
0
Derrick


Suite à l’effraction de la machine à café du bâtiment 2 le 2 février, l'assistant de l'inspecteur Derrick a débarqué à la mutuelle avec son équipe et son matériel. Après une minutieuse inspection des lieux, moults interrogatoires et raisonnements « colombo-uesque », la conclusion est rapidement tombée un mois plus tard : le vol a eu lieu soit avant 19h62m43s, soit après 6h34m16s et aucun suspect n'a été identifié.

Laisser croire qu’un salarié puisse être l’auteur de ce vol … cela dénote d’un certain état d’esprit. L'humour oui, le dénigrement des salariés NON.

Pour finir en musique:
« Travailler, c'est trop dur, et voler, c'est pas beau.
D'mander la charité, c'est quéqu'chose j'peux pas faire.
...»

(Zachary Richard, « Travailler c’est trop dur »)
04
mars
2010

Commission de classification des fonctions du 04 mars 2010

0
Responsable marketing relationnel: classe 5
Responsable veille et études prospectives: classe 5
Responsable innovation & conception produits: classe 5
Responsable prévention: classe 5
Chef de produits: classe 5
Chargé d'études marketing et commerciales: classe 4

Maître d'ouvrage et chargé(e) d'étude gestion des flux: pesées reportées.

Les membres du nouveau CHSCT ont été désignés.

Posted by foamdm
0
Isabelle Bon (représentant les cadres), Sylvie Guiraud, Gilles Gleizes et Eric Lacoste (représentant du réseau commercial) prendront leurs fonctions le 1er mars 2010 pour une durée de deux ans.
14
févr.
2010

Négo: c'est bientôt signé !

Posted by foamdm
0
La réunion du 12 février était la dernière,

Depuis le début des négos, FO réclamait 1% + 5 points...
Vendredi dernier, la direction a proposé d'augmenter la valeur du point de 1% (effet rétroactif au 1er janvier), de verser 5 points à chacun (à partir de juillet prochain) et a ajouté une "prime" proportionnelle pour tous les cadres (*).

Pour la première fois depuis des années, FO signera donc prochainement un PV de négociations salariales.



*: la direction rappelle qu'en cas de versement d'intéressement (souvenez-vous de "l'équilibre positif" smile), la nouvelle formule de calcul défavorise les classes 7 (le critère de présence compte pour 60% dans le calcul et la rémunération pour 40%). Ceci justifierait de verser cette année, une "prime" proportionnelle au salaire (10%) afin de maintenir la cohérence de la grille de rémunérations.
La "prime" 2010 est sensée compenser l'absence de dispositions conventionnelles (prime d'expérience et niveaux) pour les cadres.



Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]

Derniers messages


Aucun message actuellement