janv.
14

Prochaines dates importantes et information du jour

0
20 janvier : suite des négociations sur le temps de travail 2009 et des négociations salariales *

27 janvier : Comité d'Entreprise.

29 janvier : grève nationale (pouvoir d'achat des salariés du public et du privé)

30 janvier : réunion mensuelle DP

14 février : St Valentin mais aussi Conseil d'Administration à Montpellier

23 février : CE extraordinaire, présentation de la situation comptable au 31/12/2008 et budget 2009

26 mars : réunion trimestrielle du CHSCT



* A 4 jours de la prochaine réunion, la DG propose de revaloriser de 7 points (40€ brut soit le montant de l'inflation des salaires les plus bas: 1500€) les salaires de la moitié du personnel.
Pour rappel, la revendication intersyndicale demeure l'inflation POUR TOUS.



L'INSEE a publié aujourd'hui le taux d'inflation de 2008 en rythme annuel en décembre : 1 %.
Pourtant l'inflation moyenne de l'année reste trés élevée à 2.8 % (soit le chiffre le plus important depuis 1991).
Pour les définitions, merci de vous référer à la news postée le 22/12/08


janv.
07

SOLDES D'HIVER 2009, CA COMMENCE AUJOURD'HUI

0
Selon certains sites internet, le millésime 2009 des soldes d'hiver devrait être EXCEPTIONNEL :
Une baisse allant jusqu'à 2.8 % du pouvoir d'achat est déjà évoquée !
déc.
24

Bêtisier 2008

1
En période de NOEL, la tradition veut que toutes nos chaines de TV proposent un bêtisier de l'année écoulée. Ceci afin de revenir avec humour sur des gaffes, des chûtes, des fous-rires de présentateurs etc...
Bref, vous connaissez tous ces programmes.
Mais connaissez-vous le nouveau
BETISIER AMDM 2008 DU SITE FOAMDM

Number one: "La transparence fait aussi partie des valeurs de la Mutuelle" (comm sociale du 12/12/08)

Number two: "Les conseillers ne doivent pas avoir d'état d'âme; leur travail est de vendre les produits (mal placés) de la mutuelle, pas de se poser trop de questions" (CE du 18 juillet)

Number three: "Patrick Jacquot estime que la souscription par Internet en 2009 ne fera pas disparaître le besoin de proximité et l’attachement au contact humain exprimé par nos sociétaires." (CE du 18/07/2008)



Nous invitons nos lecteurs à suggérer leurs propositions pour compléter ce podium par courriel. Un tirage au sort sera réalisé le 8 janvier sous contrôle d'huissier tongue



déc.
24

Grève et manifestations le 29 janvier 2009

0
La plupart des organisations syndicales appellent à une journée de mobilisation nationale le
jeudi 29 janvier 2009

FO-AMDM relaye le message et invite les salariés de la mutuelle à se joindre massivement à ce mouvement important.
Nous refusons que les salariés paient la facture liée à la crise financière mondiale qui touche notre pays.


Au dela des considérations nationales, cette journée sera aussi l'occasion de démontrer notre force et notre détermination, si toutefois nous n'obtenions pas satisfaction mi-janvier lors de notre prochaine réunion de négociation salariale.


Nième rappel: nous entendons obtenir une augmentation de tous les salaires de 2.8 % afin de maintenir notre pouvoir d'achat et la mise en place rapide d'un système de valorisation de l'ancienneté digne de ce nom.


Compte rendu du 18.12.2008

0
CHSCT
COMPTE RENDU REUNION DU 18 DECEMBRE 2008


1 - ECRANS PLATS

Un programme de changement des écrans sur 3 ans a été présenté mais cette proposition n’a pas été retenue pour 2009 en raison des restrictions budgétaires. Le projet est reporté à 2010. Néanmoins, quelques écrans plats seront disponibles pour renouvellement du matériel défectueux, nouveaux postes ou cas particuliers.

2 - APPROBATION DU PROCES-VERBAL DU 25 SEPTEMBRE 2008

Mise en ligne sur mut@mut la semaine suivante.

3 - REGLEMENT INTERIEUR DU CHSCT

Lecture et discussion autour du projet. Il est prévu de voter le texte en début d’année après quelques amendements.

4 - ARRET DU TABAC

Le programme GEFLUC est accepté pour 2009. Les salariés concernés seront contactés prochainement par mail.

5 - PARKING B3-B4

Le manque de place étant exceptionnel, et en raison des arbitrages budgétaires, la création d’une bande de stationnement supplémentaire est ajournée.

6 - DEMENAGEMENTS

Les plans seront présentés début 2009 pour :

le service développement des partenariats et risques spéciaux,

le marketing et les actions terrains, regroupés géographiquement,

le DIRS suite à l’intégration du SAAV dans les locaux du B3.

7- SECRETAIRE ADJOINT

Nomination d’Isabelle BON en remplacement d’Antonnella VAUDRU

8 - FORMATION NOUVEAU MEMBRE

Prévue courant 2009.

9 - ORGANISATION SERVICE RELATIONS COMMERCIALES SIEGE

Observations CHSCT :
les sorties à 18 heures une semaine sur deux représentent une contrainte pour les salariés en terme de vie familiale (sortie école, crèche…) surtout pour ceux dont le domicile est éloigné du lieu de travail. A la question de savoir si les conseillers ont été consultés sur les horaires, Patricia Jeanneret indique que les salariés du service sont satisfaits de cette nouvelle organisation.

La Direction est informée qu’un manager actuellement absent a appris cette nouvelle organisation par ses collaborateurs et non par sa ligne managériale. Afin de rétablir cette situation discriminante, il est demandé que le chef du service entre en contact avec la personne absente afin de lui présenter la nouvelle organisation et lui permettre éventuellement de se positionner.

Qu’en est-il du réseau ? Le dossier est actuellement à l’étude.

Il est signalé que notre instance est informée trop tardivement des réorganisations. Le secrétaire du CHSCT sera désormais invité à tous les CE au cours duquel seront traités des sujets relevant de sa compétence, notamment organisation.

10 – ACCIDENTS DU TRAVAIL

Une chute dans l’escalier de sortie B3 n’a pas été signalée au CHSCT, alors que l’entreprise est soumise à une obligation d’information à cet égard.

Il s’agit d’une omission involontaire, il en est pris note pour l’avenir

11 - DIVERS

Le CHSCT demande les chiffres de l’absentéisme

Point sur les formations 2008 : 70 EPI (incendie) et 30 SST. Un recyclage est prévu pour ces derniers.


PROCHAINE REUNION TRIMESTRIELLE ORDINAIRE JEUDI 26 MARS 2009


MAJ
De nombreux commentaires nous sont parvenus depuis la mise en ligne de ce compte-rendu.
Or ce texte ne fait que rendre compte des échanges qui ont eu lieu en réunion CHSCT.
Les propos éventuellement fallacieux tenus par la direction et son représentant n'engagent que la direction , pas le secrétaire du CHSCT.

Nous avons bien noté que personne ou presque n'a été interrogé, notamment concernant les horaires.

Quoi qu'il en soit, une consultation du CE est en cours. L'avis des élus du CE sera rendu au plus tôt en janvier prochain. Avant cela , le projet doit rester un projet, car à défaut le CE pourrait engager une procédure en délit d'entrave.

Dès lors, nous invitons l'ensemble des salariés du SRCS à prendre contact avec les élus du CE ou tout autre représentant du personnel. Un retour formel sera réalisé en séance du CE.

Salutations

Josian Ribes
DS FO et secrétaire du CE.



Nous avons reçu le commentaire ci-dessous de la part d'Isabelle:

C'est quand même du délire ce décalage entre notre RH et les opérationnels. Comment notre RH peut dire que les CA du siège sont satisfaits de cette nouvelle organisation ? S'est-elle rapprochée des opérationnels concernés ? C'est encore se moquer d'eux que de parler en leurs noms . Jusqu'où ira ce manque de respect ? Les représentants du personnel, quant à eux, se sont réellement rapprochés des CA, Coachs et leurs retours doivent se faire lors d'un prochain CE. Nous saurons alors s'ils sont satisfaits."
Isabelle Rooy. Déléguée syndicale CGT




déc.
23

Frais généraux : 60/40

0
60/40, il ne s'agit pas d'un score de l'équipe de France de rugby face aux All Blacks, mais de la répartition des frais généraux entre la masse salariale (60%) et les dépenses de fonctionnement (40%).

La Direction veut maîtriser les frais généraux en volume (environ 32 millions d'€) et en taux (près de 39%) ? Nous sommes d'accord. La Direction veut baisser le taux de frais généraux par la relance du chiffre d'affaires ? Nous sommes d'accord.

Il est possible de financer "l'inflation pour tous" sans augmenter les frais généraux : il "suffit" de déplacer des économies réalisées sur les dépenses de fonctionnement vers la masse salariale. La répartition des frais généraux passerait alors de 60/40 à 61/39 ou 62/38.

Où faire des économies sur les dépenses de fonctionnement ? Ce n'est pas notre rôle de fournir des pistes de réflexion à la Direction, cependant certaines lignes budgétaires pourraient être écornées sans nuire à l'activité de l'entreprise.

L'entreprise traverse une passe difficile ? Oui. Les salariés doivent-ils être les seuls à supporter la rigueur budgétaire ? Non, il y a de l'argent, ce n'est qu'une question de redistribution.

sources: budget 2009
chiffres arrondis pour simplification (selon la DG interrogée samedi 20/12, la répartition réelle serait de 60.4/39.6)

News proposée par Damien
déc.
22

Définitions pour comprendre l'INFLATION: la DG a raison et revendication définitive

0
"Définitions:
1) Inflation mensuelle :
Chaque mois est déterminé un Indice des Prix à la Consommation ou IPC ( voir menu "panier Insee" )
L'inflation mensuelle est l'évolution de l'indice du mois considéré par rapport à celui du mois précédent.
Ainsi pour septembre 2004, l'indice était de 110,9 et pour août 2004, il était de 110,7.
L'évolution de l'indice a donc été de 110,9 / 110,7 = 1.002 soit + 0,2 %
L'inflation mensuelle pour septembre 2004 a donc été de + 0,2 %.

2) Inflation en rythme annuel :
Pour un mois donné, c'est l'évolution entre l'indice du mois et celui du même mois de l'année précédente.
Ainsi pour le mois de septembre 2004, l'indice était de 110,9 alors que pour septembre 2003, il était de 108,5.
L'évolution de l'indice a donc été de 110,9 / 108,5 = 1.022 soit + 2.2 %.
L'inflation en ryhtme annuel à septembre 2004 était donc de 2,2 %.

3) Calcul du taux d'inflation annuel:
Pour obtenir le taux d'inflation pour l'année, il faut faire la moyenne de l'inflation en rythme annuel des 12 mois de l'année.
Ainsi pour 2003 on avait :
( 2,0 + 2,6 + 2,6 + 2,0 + 1,8 + 2,0 + 1,9 + 1,9 + 2,1 + 2,2 + 2,3 + 2,2 ) / 12 = 25,6 / 12 = 2.1 %
Pour être plus précis, il faut avoir des données avec plus de décimales.
En bonus sur ce site, vous avez cette moyenne 12 mois en moyenne glissante ! c'est à dire que chaque mois est calculée la moyenne des 12 mois précédents. Vous avez ainsi la tendance et une idée de ce que sera l'inflation de l'année avant que celle-ci ne soit terminée.

4) Inflation perçue :
Depuis mi-2001, l' inflation perçue par les Français est nettement supérieure ( environ le double ! ) à celle calculée par l'Insee.
Le passage à l'Euro est souvent accusé car il aurait permis à certains des augmentations de prix sous le couvert de la perte de repère lors du changement de devise. Edouard Leclerc est monté sur le devant de la scène pour s' exprimer sur le sujet. Il a relancé la polémique en contestant l' évolution du pouvoir d' achat en France. Or le pouvoir d' achat dépend de l' évolution du revenu moyen et de l' évolution de l'inflation, les interrogations sur l'inflation réelle sont alors reparties ...
Cependant, l'Insee argumente que si des augmentations ponctuelles sur certains produits ont bien eu lieu, elles sont de toute façon intégrées dans l' indicateur, il en tient donc déjà compte. Cet effet en global serait en fait très faible.
Par ailleurs, différentes banques ont réalisé des analyses sur ce sujet comme le Crédit Agricole qui a isolé l' effet important du coût des services .Ceux ci augmentent beaucoup plus vite que les autres postes. Bien qu 'intégrés dans l' indicateur, cela peut avoir un effet psychologique et contribuer à l' impression d' une inflation plus forte de celle de l'Insee."

source : inflation.free.fr

2 commentaires:

* Seuls les 2 premiers indices sont communiqués par l'INSEE. Celui qui intéresse les particuliers est le 4 eme (inflation perçue), mais il n'est pas facile à déterminer objectivement.
Nous avons commis l'erreur de nous référer au 2eme indice en rythme annuel (actuellement à 1.6 % à fin novembre) dans nos dernières communications.

* Notre DG a raison de prendre pour référence le 3eme indice : Taux d'inflation annuel. Qui est, dans les faits, le réel taux à appliquer à nos salaires pour maintenir notre pouvoir d'achat.
A 9 jours de la fin de l'année, les prévisions sont assez fiables:
l'inflation moyenne 2008 sera de 2.8 %.
Telle sera donc notre revendication définitive: augmenter la valeur du point de 2.8 % au 1er janvier 2009


+ d'informations : >>> Cliquer ici >>>
déc.
21

Compte rendu du conseil d'administration du 20.12.2008

Posted by stephane
1
A LA VEILLE DES FÊTES VOICI UN PETIT RESUME DU DERNIER CA DE L'ANNEE


-Selon "la police":


*Le conseil a adopté le règlement intérieur qui va lui permettre de pouvoir travailler de façon plus structurée et sereine, dans le respect des valeurs de notre mouvement.

*L'analyse de la situation de la mutuelle à fin Novembre est conforme à celle constatée fin Septembre.

*Le budget 2009 a été validé par le CA. Il s'agit d'un Budget ambitieux, axé principalement sur d'importants résultats commerciaux, qui doit permettre à la mutuelle de retrouver sa place dominante sur le secteur du deux roues tout en confortant sa position de "leader technique" sur le marché.

*Marc Borreil a exposé au CA, la réorganisation du service partenariats et risques spéciaux qui va permettre à la mutuelle d'acquérir une nouvelle dimension commerciale.

*La direction générale a présenté au conseil un bilan de l'activité "réparateurs partenaires" à fin 2008.



-Selon "les syndicats":


*FO a désapprouvé le règlement intérieur car celui-ci offre la possibilité de mettre en place des jetons de présence rémunérés pour les administrateurs issus du sociétariat, ce qui est contraire à notre éthique et à celle de notre mutuelle.

*L'analyse de la situation à fin Novembre met en lumière nos mauvais résultats:

83.94% de l'objectif réalisé en moto
100.8% de l'objectif réalisé en 125
52.16% de l'objectif réalisé en automobile
25.25% de l'objectif réalisé en MRH

Seul point positif: le nombre global de devis a augmenté de 23000.

Nous ne sommes pas en mesure de vous communiquer des informations sur la sinistralité car nous n'avons pas pû en prendre connaissance durant la séance du conseil.

*FO a voté contre le budget 2009 pour plusieurs raisons:

D'une part, à cause des objectifs commerciaux extrèmement élevés(surtout en moto 21.6%de plus qu'en 2008) alors que nos forces de vente travaillent d'arrache-pieds (sauf pour la direction), que nos tarifs restent identiques en 2009, que notre environnement concurrentiel se renforce et que le marché subit la crise de plein fouet (recul des immatriculations de 27.6% en Novembre et appel au secours des professionnels du deux roues proches de l'asphixie!).

D'autre part, parce qu'on nous annonce 38.84% de frais généraux sans qu'il nous soit possible de connaître le détail et l'évolution des charges autres que la masse salariale. Comme si cette dernière était l'arbre qui cache la forêt...

Aussi parce que l'évolution favorable (de l'ordre de 10% de notre rapport sinistres sur cotisation) nous paraît extrèmement optimiste... En effet, dans la mesure ou l'on prévoit un afflux massif de nouveaux contrats il semble difficile de prévoir facilement l'évolution de notre sinistralité.

Enfin, nous ne pouvions pas valider un budget qui ne présente pas l'évolution de notre marge de solvabilité pour l'année 2009 alors qu'il s'agit d'un indicateur majeur de la santé de l'entreprise.


N.B: Il est important que vous sachiez que pour la seconde année consécutive l'ensemble des administrateurs salariés n'a pas validé le budget ce qui n'a pas fait réagir notre direction générale...
Par ailleurs, afin d'éviter la diffusion de données sensibles pour l'entreprise nous avons fait le choix de communiquer les chiffres sous forme de pourcentage.

*Concernant la réorganisation présentée par Monsieur Borreil, FO attend un complément d'informations pour se prononcer.

*Sur l'activité "réparateurs partenaires" des difficultés se font jour et FO attend les propositions de la direction pour vous en faire part.



A la lecture de ce texte vous pouvez mesurer le fossé qui sépare le "sommet de la base" et combien il est important de rester moblisés et soudés.



déc.
19

Joyeuses fêtes de fin d'année...

Posted by foamdm
0
Les mères et pères Noël F.O vous souhaitent de joyeuses fêtes de fin d'année...

Peresnoelfo
Petit papa Noël,
Quand tu descendras du B2
Avec des augmentations par milliers,
N'oublie pas, mon bulletin d'salaire...

déc.
19

Compte rendu de la réunion du 18 décembre 2008

0
Présents,
pour la DG: Patrick Jacquot, Rémi Guibal et Patricia Jeanneret
pour les OS: Isabelle ROOY (DS CGT), Jean Victoor (DS GAE), Damien Urvoix (suppléant FO) et Josian Ribes (DS FO).


Rémunération de l'ancienneté :

Concernant la mise en place rapide (durant l'année 2009 *) de nouvelles dispositions incluant les classes 5, la Direction n'a pas objecté d'opposition ferme. Pourtant, nous attendrons la prochaine réunion en janvier, pour connaître la position/proposition officielle de la DG sur ce thème.

* la CGT a suggéré que les nouvelles dispositions soient appliquées dès le 1er Juillet 2009, si les objectifs commerciaux du premier semestre sont atteints. Mais il conviendra surtout de déterminer à partir de quelle date les salariés seront concrètement augmentés, puis de combi
en et avec quelle fréquence ils le seront.



Inflation, maintien du pouvoir d'achat :

Sur le taux:
La DG n'est pas d'accord avec nous quant au taux à retenir.
Si nous savons que l'indice INSEE n'est pas parfait, FO pense, tout de même, que cet indicateur est le seul qui peut être retenu et qu'il est le seul disponible (!). Nous pensons qu'il faut prendre en compte l'augmentation des prix entre le 1er janvier et le 31 décembre 2008. Ce chiffre sera disponible le 14 janvier prochain. Pour l'instant nous ne connaissons que la variation des prix entre le 1er décembre 2007 et le 30 novembre 2008 (+ 1.6%) et nous pensons que ce chiffre pourrait encore diminuer (puisque les prix avaient fortement augmenté entre novembre et décembre 2007: + 0.4%).

La direction estime que l'inflation 2008 est plutôt proche de 3% et qu'il faut faire une moyenne des 12 taux de variation annuelle communiqués chaque mois par l'INSEE.
Nous n'avons pas été entièrement convaincus par cette démonstration mais allons reprendre nos calculs et mettre à contribution nos amateurs de mathématiques afin de vérifier.


Sur le fond:

La DG pense que les plus bas salaires sont ceux qui subissent de plein fouet l'augmentation des prix et que par solidarité, les salariés qui gagnent le plus doivent accepter un gel de salaire pour financer ce "rattrapage". Les membres du CODIR seraient tous prêts à se "serrer la ceinture" (idem pour les chefs de services en classe 6 ?) pour la bonne cause.

Pour notre part, nous avons indiqué que cette idée semble louable au premier abord, mais pourrait avoir un effet pervers à moyen terme (niveler les salaires par le bas). Par ailleurs, lorsqu'on applique une augmentation générale des salaires, on ne se soucie pas de différencier les salariés, de quantifier l'engagement de chacun ou son investissement personnel; et puis la hausse des prix touche tout le monde sans exception : ce qui explique la revendication "Inflation POUR TOUS".

Puis, nous avons ajouté qu'il n'y a que deux façons d'augmenter un salaire brut:

soit modifier la valeur du point (donc augmenter TOUS les salariés)
soit augmenter le nombre de points (le coefficient du salarié)

Si cette dernière décision était prise, et que l'on désirait conserver une proportionnalité, il faudrait alors déterminer un nombre différent de point à ajouter pour chacun des 400 salariés de l'entreprise.
FO a donc mis en garde la direction afin que ne soit pas mise en place une "usine à gaz".


Poursuivant nos discussions, la DG a précisé que le budget 2009 serait voté samedi 20/12.
Un taux de frais généraux maximum a été déterminé et il est hors de question de le dépasser.
Les marges de manoeuvre sont limitées. Ce qui expliquerait que la direction souhaite maintenir l'idée d'un plafond de salaire, au delà duquel les salariés devront accepter un gel de salaire.

Nous avons répondu que les charges de personnel constituent certes 60 % des frais généraux mais nous serions satisfaits de voir diminués significativement certains budgets relevant des 40 autres pour cent, afin que l'essentiel des économies à réaliser pour faire face à la crise ne repose pas uniquement sur le dos des salariés.
Et nous avons refusé de déterminer le plafond de salaire évoqué ci-dessus, estimant que nous ne ferions que susciter, à notre encontre, le mécontentement des salariés concernés par le gel de salaire. A notre avis ce plafond, s'il doit exister, doit être proposé par la DG.



La CGT a suggéré que l'inflation ne soit versée qu'aux classes 1 à 5.
Le GAE semble admettre que qu'un pourcentage d'augmentation supérieur soit accordé aux plus bas salaires mais devra confirmer cette position.

Nous avons conclu en répétant que tout ceci nous semble bien trop complexe à mettre en oeuvre, pour un bénéfice qui pourrait ne pas être très significatif (*).


Avant de nous séparer, nous avons convenu que la DG nous soumette au plus vite sa proposition chiffrée (contenant le montant de l'enveloppe maximale qui pourra être accordée à l'augmentation des salaires).

La prochaine réunion de négociation salariale aura lieu à la mi-janvier.




* : quelques commentaires 24 heures après la réunion.

- A titre d'exemple : geler les 10 plus fortes rémunérations ne représente "qu'une économie" d'environ 20 000 €.
- Nous maintenons toujours que notre revendication est JUSTE et RAISONNABLE (nous ne réclamons QUE le maintien de notre pouvoir d'achat, aucune augmentation de ce dernier).
- Les montants en jeu pour verser l'inflation à tous ne nous semblent pas insurmontables.
- Augmenter différemment les salariés ne nous semble pas judicieux (opposition entre les gens, risque de nivellement par le bas), assez peu utile (économie significative uniquement si le plafond décidé est très faible, ce que nous n'accepterons pas !) et beaucoup trop compliqué à mettre en oeuvre.

Pour l'heure, les deux revendications de l'intersyndicale doivent être maintenues.
Nous devons rester mobilisés, car rien n'est encore gagné.

Et nous attendons avec impatience la prochaine proposition chiffrée de notre direction !

Derniers messages

Aucun message actuellement

Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]