CE du 18 mars 2009

0
CE du 18/3/2009 : diffusion élargie de l'offre moto de l'AMDM dans le cadre du développement de partenariats 2 roues à moteur

Le site FOAMDM.FREE.FR est accessible depuis n'importe quel ordinateur connecté au web, partout dans le monde.

Compte tenu des enjeux du projet "diffusion élargie de l'offre moto de l'AMDM dans le cadre du développement de partenariats 2 roues à moteur" et des conséquences négatives possibles de toute fuite d'information à l'extérieur de notre entreprise, à la concurrence,

nous décidons de ne pas communiquer par écrit les informations discutées ce matin en CE.

Toutefois, le projet démarre, une étude de faisabilité est en cours, et une "communication sociale N°6" sera diffusée aujourd'hui par la direction.

Si vous souhaitez obtenir des éclaircissements ou discuter de ce sujet, nous vous invitons à vous rapprocher de vos élus (au conseil d'administration ou au comité d'entreprise) ou de vos représentants syndicaux.

Nous vous remercions pour votre compréhension.
17
mars
2009

L'INFLATION ... pas ... POUR TOUS

0

L’INFLATION … pas … POUR TOUS
c'est signé, mais pas par FO


Retour exhaustif sur les dernières négociations salariales et les actions récentes de FOAMDM:


  • Le 6 novembre 2008 : ouverture des Négociations Annuelles Obligatoires (NAO). Peu après le début de la crise financière, la DG dresse un portrait sombre de la situation de notre entreprise et indique que l’inflation ne sera pas versée automatiquement sans discussion. Le taux et les modalités de versement feront partie de la négociation.

  • Le 13 novembre 2008 : diffusion par FO du tract (N°1) sur les revendications relatives au temps de travail et aux salaires. FO indique clairement dès cette date exiger la revalorisation salariale selon l’inflation INSEE, précisant qu'il sagit là du minimum acceptable.

  • Le 20 novembre 2008 : la DG communique via Mut@Mut des chiffres repères en trompe l’œil quant à la situation de la mutuelle.

  • Le 27 novembre 2008 : diffusion par FO du tract (N°2) sur les chiffres-repères non communiqués par la direction.

  • Le 4 décembre 2008 : la DG propose de verser 2 % d’augmentation aux seuls 21 plus bas salaires (< 1.500 € brut mensuel). Rien pour les autres, soit une enveloppe d’environ 17.000 €.

  • Le 5 décembre 2008 : lancement de la version définitive du site foamdm.

  • Le 9 décembre 2008 : Mobilisation d’une centaine de salariés du siège dans le hall d’entrée du Bât 1 afin de soutenir les 3 délégués syndicaux : boycott d’un CE extraordinaire remplacé par une discussion impromptu sur les salaires. La DG indique alors que la proposition du 4 décembre est soumise à discussion et ne doit pas être prise « au pied de la lettre ».

  • Le 18 décembre 2008 : FO maintient seul la pression et diffuse un tract (N°3) réclamant l’inflation pour tous et le respect du travail et de l’implication des salariés.

  • Le 18 décembre 2008 : la DG conteste les chiffres avancés par les syndicats, maintient sa volonté de n’augmenter que les plus bas salaires et demande aux DS de réfléchir au seuil d’application des mesures, voire à des dispositifs en paliers.

  • Le 20 janvier 2009 : la DG propose de verser 7 points (40€ brut mensuels) aux salariés qui touchent moins que le salaire médian (1900 € brut) soit la moitié de l’effectif et conditionne cette mesure à la signature unanime des syndicats. L’enveloppe serait portée à 170.000 €.
    FO répète que l’inflation touche tous les Français et à fortiori, TOUS les salariés (la revendication FO , 2.8 % pour tous est estimée à 500.000 €)

  • Le 23 janvier 2009 : dans un courriel la DG propose aux syndicats de verser 7 point (40€) à tous les salariés (enveloppe portée à 221.000 €).

  • Le 26 janvier 2009 : dans une longue lettre publiée sur son site FOAMDM précise clairement qu’il est totalement inacceptable de voir 95 % des salariés perdre du pouvoir d’achat.

  • Le 29 janvier 2009 : diffusion du tract (N°4) appel à se joindre au mouvement de grève nationale interprofessionnelle.

  • Le 3 février 2009 : La DG indique que le résultat 2008 sera finalement proche de l’équilibre et estime que çà ne change pas la donne pour les NAO. La DG précise qu’il n’est pas possible de verser l’inflation pour tous et comprend qu’elle devra alors se passer de la signature de FO.

  • Le 6 février 2009 : les cadres de l’AMDM apprennent que le bilan 2008 affiche un excédent de 1 million d’€.

  • Le 25 février 2009 : la DG fait une ultime proposition à 8 points (45,75€) pour tous (enveloppe globale : 383.000 €). Le GAE et la CGT approuvent et décident de signer un PV d’accord. L’augmentation de la masse salariale est limitée à 2,6% : 0,4 % pour le conventionnel et 2,2 % au titre de l’inflation.



FO estime à 80 % le nombre de salariés qui voient plus ou moins se réduire leur pouvoir d’achat, ce qui est insupportable dans une entreprise en développement qui vient de réaliser la meilleure production de son histoire.

Tout le travail de FO aura été de lutter afin d’augmenter l’enveloppe allouée à nos augmentations générales. Finalement, il ne manquait pas grand chose pour atteindre notre revendication initiale (117.000€ ou 0.6 % de la masse salariale).

Car si nous pensons qu’il est judicieux et tout à fait opportun de revaloriser les plus bas salaires, nous ne pouvons pas accepter un saupoudrage mesquin.
En effet, en y regardant de plus près, sur 80 collaborateurs qui ne perdront pas de pouvoir d'achat, 20 d'entre eux seulement obtiendront une réelle augmentation (supérieure à 3 € brut mensuel) de leur salaire.



Welcome

27
févr.
2009

Compte-rendu du CA extraordinaire du 26/02/2009

Posted by stephane
0
Pour des raisons de confidentialité nous sommes au regret de vous informer qu'il n'y aura pas de compte-rendu jusqu'a nouvel ordre.
25
févr.
2009

Fin des négociations salariales 2009 .................

0
Fin des négociations salariales 2009 .................



Rfmparty80


80% des salariés de notre mutuelle verront leur pouvoir d'achat diminuer.

La dernière proposition de la direction (cf news du 24 février) a été approuvée par le GAE et la CGT, et permettra une augmentation de tous les salaires de 8 points, soit 45,75 € brut. Cette somme correspond à l'inflation INSEE subie par les salariés qui touchent 1600 € brut par mois.

FO se félicite que les 82 plus bas salaires obtiennent un petit coup de pouce. Cependant, 80% du personnel ayant un salaire supérieur à 1600 € brut, l'immense majorité des salariés n'obtiendra qu'une compensation partielle de l'inflation subie.

Considérant que notre revendication initiale (inflation pour tous) n'est pas satisfaite, et que la proportion des collègues lésés est beaucoup trop importante, FO refuse de signer un protocole d'accord.

Après Louis Armstrong, Malcom Forbes :
"Payez votre personnel le moins possible et c'est ce que vous obtiendrez d'eux."




édith du 26/02 : comme nous l'avons écrit hier, verser "un petit plus" aux très bas salaires est une excellente idée. Mais dans notre mutuelle, seules 21 personnes (5% de l'effectif) ont un salaire inférieur à 1500 € brut mensuel.
2.8 % de 1500 = 42 € (soit un écart de 3.75€ avec la somme versée par la direction).

Nous pouvons donc estimer qu'une vingtaine de salariés bénéficieront d'un "booster" supérieur ou égal à 3 € net par mois, soit 10 centimes par jour !

Pour soixante autres collègues, le "coup de pouce" sera inférieur à 3 €.
330 collaborateurs perdront plus ou moins de pouvoir d'achat en fonction de leur salaire...



25
févr.
2009

Mieux que la DG, sur le site FOAMDM nous proposons un CHAT pour TOUTE la journée !

0
Mieux que la DG, sur le site FOAMDM nous proposons un CHAT pour TOUTE la journée !

Le CHAT est maintenant terminé , mais à la demande générale, nous laissons en ligne la jolie illustration ci-dessous:




Chat
24
févr.
2009

4 eme proposition de la DG quant aux négociations salariales.

0
La direction a adressé par Email aux DS, la proposition suivante hier après-midi:

"...
En conséquence, nous proposons d'une part, d'au moins compenser la totalité de l'inflation pour tous les salaires inférieurs à 1500€ en accordant 45,75€ d'augmentation (soit 8 points) et d'autre part, d'élargir cette augmentation mensuelle à l'ensemble des salariés.

Cette proposition est faite sans réserve.

Cordialement,

La Direction générale"




Pour rappel de l'historique, nous sommes passés de 40 € pour 21 personnes (proposition N°1) à 45 € pour tous (proposition N°4) en passant par 40 € pour la moitié du personnel (proposition N°2) et 40 € pour tous (proposition N°3).
De son côté, FO n'a pas varié et a maintenu depuis octobre dernier sa revendication d'augmentation de l'ensemble des salaires selon l'inflation INSEE (+2.8%). Après calcul nous avons déterminé que cette revendication était équivalente (en valeur) à 11 points pour tous.
La proposition de la direction (8 points) étant assez significativement inférieure, la probabilité de parvenir à la signature d'un accord est très faible. Cependant les adhérents sont actuellement consultés et s'expriment avant de déterminer la position que nous tiendrons demain à 15h30, lors de la prochaine réunion DG/DS...
A suivre.

23
févr.
2009

Appel du 19 mars

0
COMMUNIQUÉ DATÉ DU LUNDI 23 FÉVRIER 2009



> APPEL DU 19 MARS 2009


Appel des organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA

La forte mobilisation du 29 janvier a conduit le président de la République à annoncer à l’occasion de la rencontre avec les partenaires sociaux, le 18 février, une légère inflexion sociale à son plan de relance.

En réponse à une partie des revendications avancées par les organisations syndicales, des mesures sont annoncées, des processus de concertation sont proposés sur le partage de la valeur ajoutée et des profits, un fonds d’investissement social est programmé.

Les organisations syndicales CFTC, CFDT, CFE-CGC, CGT, FO, FSU, Solidaires, UNSA considèrent que les mesures sont trop parcellaires pour modifier le cap économique de la politique gouvernementale. Par ailleurs le Président a refusé catégoriquement d’augmenter le SMIC, de modifier sa politique d’emploi dans les fonctions publiques et de revenir sur la défiscalisation des heures supplémentaires… À cela s’ajoutent l’attitude dogmatique du patronat et son refus d’assumer ses responsabilités.

La crise nécessite des réponses d’une toute autre portée. Les effets de la crise économique et financière s’accentuent et accroissent les inquiétudes des salariés. La recrudescence des suppressions d’emploi, d’utilisation du chômage partiel, contribuent à amplifier la récession et pèsent lourd sur le pouvoir d’achat qui se dégrade.

Tout ceci conduit les organisations syndicales à poursuivre la mobilisation. Elles appellent à poursuivre les actions engagées dans les secteurs professionnels. Elles confirment la journée de mobilisation interprofessionnelle du 19 mars 2009 qui donnera lieu à des grèves et des manifestations dans tout le pays.

En prolongement de leur déclaration commune du 5 janvier 2009, elles appellent leurs syndicats et les salariés, les demandeurs d’emploi, les retraités, à faire entendre au gouvernement comme aux responsables patronaux et employeurs leurs revendications:

- défendre l’emploi privé et public,

- lutter contre la précarité et les déréglementations économiques et sociales,

- exiger des politiques de rémunération qui assurent le maintien du pouvoir d’achat des salariés, des chômeurs et des retraités et réduisent les inégalités,

- défendre le cadre collectif et solidaire de la protection sociale, des services publics de qualité

Elles expriment leur solidarité et leur soutien aux salariés des DOM et à leurs organisations syndicales et appellent gouvernement et patronat à répondre positivement aux revendications posées.

Elles conviennent de se réunir à nouveau le 20 mars 2009 à 8h00.
19
févr.
2009

Suites du mouvement...

Posted by foamdm
0
Tractfo
17
févr.
2009

Cadres et Managers du 6 février: citation

0
"Le rang ne confère ni privilège, ni pouvoir. Il impose des responsabilités".

Citation de Louis Armstrong reprise par Patrick Jacquot dès l'ouverture de la journée "cadres et managers" du 6 février, sans doute pour rappeler à certains la nature intrinsèque de leur fonction, comme la Mutuelle dispose elle-même de ces "qualités intrinsèques sur lesquelles s'appuyer pour aborder 2009 avec sérénité"...

Mais Louis Armstrong a dit aussi "En grande partie, ce que nous appelons management consiste à compliquer le travail des autres". A méditer, donc!

Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]

Derniers messages


Aucun message actuellement