NAO 2018 Bloc 1 – Négociation salariale, point au 7 mars 2018

Posted by foamdm
0
Ce mercredi 7 mars, la direction a adressé la dernière version de ses propositions aux organisations syndicales (en bleu les évolutions) :

  • augmentation de 8 points pour les salaires annuels inférieurs à 33 k€ (175 salariés concernés),

  • augmentation de 5 points pour les salaires annuels compris entre 33 k€ et 45 k€ (177 salariés concernés),

  • la prime d’ancienneté « cadre » est maintenue pour 3 ans,

  • la valeur du ticket restaurant est portée à 9 €,

  • l’abondement est de 300 % avec un plafond à 200 €.

L'enveloppe dédiée aux augmentations individuelles passe à 103000 € et celle des primes reste stable à 36.000 €. Pour rappel toutes ces mesures concernent uniquement les salariés en classe 2 à 6.

Commentaires :

La direction ne s'est toujours clairement positionnée sur les autres revendications de FO et reporte leur étude à la mise en place du Comité Social et Economique.

La direction ne nous a pas communiqué le montant de l’enveloppe affectée à l’augmentation de la rémunération des 12 salariés du Conseil de Direction (classes 7 et hors classes).


févr.
27

NAO 2018 Bloc 1 – Négociation salariale, point au 27 février 2018

Posted by foamdm
0
Ce lundi 26 février se tenait la septième et avant-dernière réunion sur les négociations salariales qui ont été entrecoupées de discussions sur le futur Comité Social et Economique.

La direction a présenté la dernière version de ses propositions :

  • augmentation de 7 points pour les salaires annuels inférieurs à 33 k€ (175 salariés concernés),

  • augmentation de 5 points pour les salaires annuels compris entre 33 k€ et 45 k€ (177 salariés concernés),

  • la prime d’ancienneté « cadre » est maintenue,

  • la valeur du ticket restaurant est portée à 9 €,

  • l’abondement est de 200 % avec un plafond à 200 €.

Cette augmentation (presque) générale représente environ 173.000 euros. Une enveloppe est également prévue pour les augmentations individuelles (93.000 €) et les primes (36.000 €) des salariés en classe 2 à 6.

Le coût total des ces propositions (hors enveloppe dédiée aux seuls classes 7 et 9, soit 12 personnes) atteint environ 372.000 € en incluant une estimation à 70.000 € du coût de l’abondement.

Commentaires

Après avoir reçu les documents demandés, FO a transmis ses revendications à la direction, vous pouvez les lire ICI.

La direction aborde la négociation en segmentant les salariés en deux tranches selon leur rémunération annuelle : en dessous de 33 k€ ; entre 33 et 42 k€. Les salariés avec une rémunération supérieure à 42 k€ n'auront donc pas d'augmentation sous forme de points. Le nombre de points attribués dans ces 2 tranches de rémunération a débuté à 6 / 3, puis 8 / 4. La borne maximum a été relevée de 42 k€ à 45 k€ pour toucher plus de salariés en classe 5. Par rapport à la précédente proposition de la direction (8 / 4), nous constatons que ce transfert d’un point déshabille Paul pour habiller Pierre pour un même coût.

FO AMDM revendique 10 points pour les salaires inférieurs à 36 k€ et 5 points pour la tranche 36–50 k€.

La direction n'a pas évalué le coût de nos autres revendications (RMA classe 2 à 20.000 €, RMA classe 5 aligné sur le plafond sécu, abondement 300 % avec un plafond à 300 €, forfait kilométrique, déplacement professionnel compté en temps de travail, médaille du travail...). Elles n'ont pu être ni expliquées, ni débattues en réunion. Nous devons donc les considérer comme rejetées.

Quid des classes 7 et 9 ?

En excluant la rémunération des classes 7 et 9 (hors classe) de la négociation, les organisations syndicales et les salariés ne connaîtront pas le montant de l’enveloppe affectée à l’augmentation de la rémunération des classes 7 et 9. Il est bon de rappeler que le nombre de salariés avec un salaire supérieur à 70.000 euros est passé de 4 en 2015, à 8 en 2016 et à 12 en 2017.

Et maintenant ?

Dans le cas d'un accord salarial, la direction s'engage à débuter une réflexion sur la politique des rémunérations avec les représentants du personnel du futur Comité Social et Économique (mis en place en juillet 2018 après les prochaines élections professionnelles).

La direction va transmettre un projet d'accord aux organisations syndicales avant la réunion du lundi 5 mars à 15h.

Compte-rendu des délégués du personnel FO, février 2018

Posted by foamdm
0
Les délégués du personnel FO vous invitent à prendre connaissance des réclamations portées ce mois-ci en réunion, et des réponses apportées par la direction générale.

Bonne lecture !

CR DP Force Ouvrière du 20 février 2018

Dp 2

Refonte du système d'information : prenez un bol d'oxygène

Posted by foamdm
0
A la réunion du Comité d'Entreprise du 15 février 2018, la direction a présenté un scénario de bascule alternatif nécessitant de nouveaux développements, à peine un mois avant le test de bascule à blanc. Si la direction craignait un risque de relâchement des équipes de la DSIAM, il n'en est rien. Les équipes sont mobilisées et ont reporté leurs congés et leurs RTTs.

C'est donc le cœur léger et l'esprit serein que le directeur informatique a pu prendre une semaine de congé.

Refonte du système d'information : tout va très bien ... ou presque

Posted by foamdm
0
A la réunion du Comité d'Entreprise du 15 février 2018, la direction a confirmé la mise en production du nouveau système d'information PRIMA durant le week-end du 1er avril 2018 mais sans le volet Indemnisation. Des problèmes techniques repoussent l'intégration de la partie "après-vente" au mois de juin.

Après un rappel historique des décisions successives de la Direction Générale sur ce projet de refonte du système d'information (solution interne retenue en 2013, puis rejetée en faveur du progiciel GuideWire en 2014, rejeté à son tour en 2015 en faveur du progiciel PRIMA), les élus ont notamment rappelé les conclusions présentées en juillet 2015 par les experts SECAFI missionnés par le CHSCT et le CE :

"De ce point de vue, nous préconisons qu’une attention particulière soit portée, dans le contrat à venir sur la garantie à demander à Prima
* non seulement vis-à-vis des correctifs techniques habituels d’une solution progicielle
* mais sur la mise en oeuvre sur le module NOGS des mêmes composants techniques que ceux du reste du progiciel
* ainsi que sur la garantie de l’intégration conforme de ce module au reste de la solution (unicité du référentiel de données et des
mécanismes de mise à jour)
[...]
Néanmoins, il reste indispensable de prévoir un plan de retour arrière (les échéances seront calculées sur les 2 systèmes) qui puisse être activé sur les 2 premières semaines en cas d’aléa majeur.
"

La direction maintient qu'il s'agit juste d'un décalage de deux mois, habituel sur les grands projets de ce type.

Compte-rendu des délégués du personnel FO, janvier 2018

Posted by foamdm
0
Les délégués du personnel FO vous invitent à prendre connaissance des réclamations portées ce mois-ci en réunion, et des réponses apportées par la direction générale.

Bonne lecture !

CR DP Force Ouvrière du 23 janvier 2018

Dp 2

Réclamation DP FO : article 8

Posted by foamdm
0
La dernière réunion des Délégués du Personnel s'est tenue le 23 janvier 2018. Les DP FO ont réclamé à la direction de transmettre aux organisations syndicales représentatives la liste non nominative prévue par l’article 8 de la Convention d’Entreprise pour l’année 2017.

Pour rappel, l'article 8 de notre convention d'entreprise stipule :

Le principe d’avancement est l’avancement au choix.

La Direction, sur demande écrite du salarié ou des Délégués du Personnel, examine, dans un délai de 2 mois, le dossier de l’intéressé n’ayant pas obtenu d’avancement d’au moins cinq points depuis :
  • 2 ans pour les employés, 3 ans pour les cadres,

sur initiative de la Direction, la situation du personnel n’ayant pas obtenu d’avancement d’au moins cinq points depuis :
  • 3 ans pour les employés, 4 ans pour les cadres,

fera l’objet d’un examen par le Supérieur Hiérarchique du décideur habituel. Ces examens feront l’objet d’un entretien auquel pourra assister un membre du personnel choisi par le salarié. Un compte-rendu écrit de l’entretien sera communiqué au salarié.


Voici la liste 2017 transmise par la direction :

  • classe 1-2 ; effectif : 24 ; concerné par l'article 8 : 8 (33%)

  • classe 3 ; effectif : 147 ; concerné par l'article 8 : 72 (49%)

  • classe 4 ; effectif : 86 ; concerné par l'article 8 : 49 (57%)

  • classe 5 ; effectif : 137 ; concerné par l'article 8 : 41 (30%)

  • classe 6 ; effectif : 18 ; concerné par l'article 8 : 4 (22%)

  • classe 7-9 ; effectif : 13 ; concerné par l'article 8 : 3 (23%)

Grille de lecture : 57% des salariés en classe 4 (1 employé sur 2 en classe 3) n'ont pas été augmentés depuis 3 ans !



Derniers messages

Aucun message actuellement

Bienvenue


Nom d'utilisateur ou mail :

Mot de passe :




[ ]